Bienvenue dans ma seigneurie!

Situation d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ) / 2e cycle du primaire

Vous avez une mission de Gilles Hocquart, intendant en Nouvelle-France en 1745: à travers l'analyse d'une image, de textes et d'un jeu de table, vous devez comprendre l'organisation du régime seigneurial et dessiner un plan à l'aide d'un logiciel de dessin afin de devenir vous-même un seigneur! Deux suggestions d'intégration des technologies vous sont proposées: l'analyse d'une image et la réalisation d'un plan.

Télécharger tous les documents connexes à la SAÉ

Matériel graphique faisant parti du domaine public Source : Léandre Bergeron et Robert Lavaill, Petit manuel d'histoire du Québec, vol.1.

Guide de l'enseignant

Division de la tâche

Temps total estimé : 12 heures

Phase de préparation:

1. À la ville et la campagne (1 heure)

Amener l'élève à prendre conscience de l'importance de l'agriculture dans nos sociétés d'aujourd'hui. Comment l'essor de la technologie a changé notre rapport à l'environnement?

2. Les sociétés de 1645 et de 1745 (1 heure)

Réactivation des connaissances antérieures des élèves sur les sociétés de la Nouvelle-France de 1645-1745.

 

Phase de réalisation:

3. Une seigneurie à vol d'oiseau (3 heures)

Amener l'élève à identifier les éléments caractéristiques d'une seigneurie.

4. Le plan de ma seigneurie (6 heures)

Amener l'élève à synthétiser ce qu'est une seigneurie à l'aide de textes et d'un plan.

 

Phase d'intégration:

5. L'héritage du régime seigneurial (15 minutes)

Identifier les traces du régime seigneurial aujourd'hui.

6. La technologie et nous (45 minutes)

S'interroger sur le phénomène d'urbanisation et ses conséquences sur notre rapport à l'environnement.

 

Production finale

 

Documents d'accompagnement

Carnet de bord

Ce journal de bord est un outil destiné à la fois à l'élève et à l'enseignant. Il est donc important de respecter l'intention du journal de bord et d'en présenter ses visées à l'élève dès le début de la situation d'apprentissage et d'évaluation.

Pour l'élève, il se veut un moyen d'organiser les concepts qu'il apprend et de consigner ses réflexions dans une perspective de régulation des apprentissages. Par les différentes tâches, l'élève est appelé à s'autoévaluer et à réajuster ses acquis tout au long de la situation d'apprentissage et d'évaluation.

Pour l'enseignant, il est un outil privilégié pour ajouter des remarques et des commentaires qui permettront à l'élève de se réajuster. C'est aussi un outil d'évaluation dans lequel il sera possible d'observer la progression des apprentissages.

 

 

 Consulter le site Sociétés et Territoires pour en savoir plus sur les sociétés de 1645 et de 1745.

 

 

Développement des compétences

Domaine général de formation

Environnement et consommation

Intention éducative : amener l’élève à entretenir un rapport dynamique avec son milieu, tout en gardant une distance critique à l'égard de l'exploitation de l'environnement, du développement technologique et des biens de consommation.

Axe de développement : présence à son milieu.

 

Domaine de l'univers social

Amener l'élève à lire l'organisation de la société française en 1745 sur son territoire. Reconnaître l'importance du régime seigneurial et en identifier les traces aujourd'hui. S'interroger sur le phénomène d'urbanisation et ses conséquences sur notre rapport à l'environnement.

Lire l'organisation d'une société sur son territoire

Concepts : Naturel, humain, régime seigneurial, interdépendance (hommes entre eux et envers leur environnement), densité.

Techniques : Lecture, interprétation et orientation d'un plan ou d'une carte, interprétation de documents iconographiques (photographies).

 

Compétences transversales

Exploiter les technologies de l'information et de la communication

Coopérer : cette compétence est facultative et peut être développée en phase de réalisation lors des activités 3.2 et 4.3.

Consulter le programme de formation de l'école québécoise: Programme du primaire

 

Phase de préparation: à la ville et à la campagne

Amener l'élève à prendre conscience de l'importance de l'agriculture dans nos sociétés aujourd'hui. Comment l'essor de la technologie a changé notre rapport à l'environnement?

Activité 1.1: l'agriculture aujourd'hui...

Temps estimé : 45 minutes

Domaine général de formation: environnement et consommation

Avant de débuter l'activité, les élèves doivent répondre à une question dans leur carnet de bord (page 2, #1).

campagneEnseignant: amener les élèves à prendre conscience de l'importance de l'agriculture dans nos sociétés d'aujourd'hui. L'enseignant distribue les cartons ville-campagne sans en expliquer la signification aux élèves. Par exemple, pour une classe de 25 élèves, 20 auront un carton "ville" et 5 auront un carton "campagne".

Cartons ville-campagne

Élèves: les élèves tentent d'expliquer la proportion de cartons représentant "campagne" vs "ville" (proportion de gens vivant à la campagne et à la ville : 1 sur 5).
densité de la population

Enseignant: amener les élèves à expliquer comment si peu de personnes peuvent en nourrir autant. Qu'est-ce qui fait en sorte que 2,5% (campagne) de la population puisse en nourrir 97,5 % (ville)?

Éléments de discussion : processus de la terre à la table, technologies, transport, etc.

Note: il n'y a que 2,5 % de la population qui travaille dans le secteur de l'agriculture au Québec (0,6 élève sur une classe de 25, par exemple).

Mettre en relation les cartes sur la densité de la population, des terres agricoles et des seigneuries. Questionner les élèves sur le processus de la terre à la table en prenant comme exemple le pain.

Carte sur la densité de la population

 

Retour sur la question-problème

Temps estimé : 15 minutes

Enseignant: questionner les élèves.

Comment les gens de la campagne vivaient-ils à l'époque? Il n'y avait pas de tracteur, de machinerie lourde, d'insecticide et autres. À la lumière des discussions, l'enseignant inscrit la question suivante sur un carton (afficher le carton pendant toute la durée de l'activité).

Qu'est-ce qui pourrait expliquer qu'il y a plus de gens à la ville aujourd'hui ?

Note: Ne pas répondre à la question! La technologie a permis de développer une agriculture plus spécialisée (exemple des monocultures : les champs de blé, maïs, orge, etc.), tandis qu'à l'époque de la Nouvelle-France, on vivait de l'agriculture de subsistance.

Les élèves doivent répondre aux questions dans leur carnet de bord (page 2, #2).

Phase de préparation: les sociétés de 1645 et de 1745

Activation des connaissances antérieures des élèves sur les sociétés de la Nouvelle-France de 1645-1745.

Activité 2.1: les changements

Temps estimé : 50 minutes
Enseignant: présenter le tableau de réactivation des connaissances Changements.

Changements

Élèves: En équipe, les élèves doivent regrouper les documents selon les deux sociétés de 1645 et 1745 et indiquer leurs observations sur les changements qui ont marqué la Nouvelle-France.

Enseignant: s'assurer que les élèves ont bien en tête les éléments qui concernent le territoire et la société de 1645.

Note: ne pas travailler nécessairement sur la compétence changement, mais orienter l'activité vers les éléments déjà connus et soulever un questionnement sur ce qui est nouveau.

Sur le territoire :

Sur la société de 1645 :

Sociétés et Territoires

Enseignant: lire la fiche Nous sommes 55 000 de Gilles Hocquart et demander aux élèves de vérifier si les pictogrammes sont placés aux bons endroits. Avec les élèves, faire le lien entre les différents pictogrammes et l'organisation d'une seigneurie. La version-papier de la fiche est disponible sur le site.

Retour sur la tâche

Temps estimé : 10 minutes

Enseignant: faire un retour sur le tableau du jeu d'association avec les élèves.

Phase de réalisation: une seigneurie à vol d'oiseau

Amener l'élève à identifier les éléments caractéristiques d'une seigneurie.

Activité 3.1: le mandat de Gilles Hocquart

Temps estimé : 10 minutes

Enseignant: présenter la courte animation de Gilles Hocquart.

Note: vérifier si les élèves ont bien saisi le mandat livré par Gilles Hocquart (le mandat étant de bâtir une seigneurie).

Les élèves doivent répondre aux questions dans leur carnet de bord (page 3, #3).

Animation Flash de Gilles Hocquart

Matériel graphique ne pouvant être reproduits sans en demander les droits à l'auteurImage modifiée.  Image originale : Portrait de l'intendant Gilles Hocquart, artiste inconnu, non daté, huile sur toile, restauration effectuée par le Centre de conservation du Québec© Collection du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, Vaudreuil-Dorion, X973.1019. Photographie : Yvon Latreille.

Activité 3.2: analyse d'une photographie de seigneurie

Temps estimé : 45 minutes

Compétence disciplinaire: lire l'organisation d'une société sur son territoire.
Compétence transversale: coopérer.

Enseignant: montrer l'image de la seigneurie et noter les observations des élèves au tableau sous forme de carte d'exploration (conserver la carte). Les élèves tentent de trouver une façon de regrouper les éléments ressortis (proposition, d'organisation suggérée: humain vs naturel).

Élèves (dyade): les élèves identifient les différents éléments qui composent le territoire et qui caractérisent une seigneurie.

Exemples: maisons, chemins, clôtures, eau, terre, arbre.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
seigneuries
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : R. Blanchard

Enseignant: à partir d'un tableau en T (1), définir avec les élèves les comportements attendus pour la réalisation d'un travail en dyade (conserver le tableau).

Élèves (dyade): sur une feuille, les élèves tentent de regrouper les différents mots de la carte d'exploration selon l'organisation choisie.

Exemples:

Enseignant: inviter les élèves à conserver leur feuille pour usage ultérieur.

Document de travail sur le plan d'une seigneurie (Word).
 

Activité 3.3: qu'est-ce qu'une seigneurie?

Temps estimé : 60 minutes

Compétence disciplinaire : lire des textes variés.

Enseignant: introduire le texte de source première. Au préalable, l'enseignant peut faire comprendre ce qu'est un texte de source première par une lettre ou un dessin que l'enseignant a lui-même réalisé étant plus jeune.

Sociétés et Territoires

Élève (seul): l'élève lit la fiche Une seigneurie à vol d'oiseau et choisit 6 à 10 mots qu'il ne connaît pas. La version-papier de la fiche est disponible sur le site.

Enseignant: recueillir les mots difficiles identifiés par les élèves et développer la stratégie d'enseignement du vocabulaire (2).

Élèves (collectif): les élèves suivent la démarche d'intervention avant-pendant et après la lecture de Jocelyne Giasson intitulée Vocabulaire et mise en situation.

Élèves (dyade): à partir du texte, les élèves travaillent à compléter leur carnet de bord (page 4, #4).

Élèves (collectif): les élèves réalisent des sous-ensembles à partir des feuilles de chacune des équipes.

Exemples de sous-ensembles:

Enseignant: inscrire les éléments retenus sur une grande feuille-conférence (à conserver). Le concept de seigneurie sera abordé plus en détail dans la section Phase de réalisation: le plan de ma seigneurie.

 

Activité 3.4: analyse d'une photographie à l'aide des TIC (au laboratoire)

Temps estimé : 45 minutes (pour que chaque partenaire exécute sa partie)

Compétence transversale : exploiter les TIC
Élèves: les élèves procèdent à l'analyse d'une photographie à l'aide du logiciel Paint ou d'un logiciel de dessin vectoriel (voir exemple ci-dessous). Les élèves doivent répondre aux questions dans leur carnet de bord (page 5, #5).

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
exemple d'une analyse d'image

Pour en savoir plus: analyse de photographies et d'images

 

Retour sur la question-problème

Qu'est-ce qui pourrait expliquer qu'il y a plus de gens à la ville aujourd'hui?

Enseignant: faire des parallèles avec aujourd'hui afin de préciser la question de départ.

Phase de réalisation: le plan de ma seigneurie

Amener l'élève à synthétiser ce qu'est une seigneurie à l'aide de textes et d'un plan.

Activité 4.1: jeu sur la seigneurie

Temps estimé: 15 minutes

Compétence disciplinaire: lire l'organisation d'une société sur son territoire.

L'objectif du jeu est d'identifier les principaux éléments qui caractérisent une seigneurie au niveau de l'organisation du territoire.

Enseignant: questionner les élèves sur les différentes composantes du jeu. Que retrouve-t-on sur cette planche de jeu?

Note: garder des traces de cet échange sur une feuille.

Éléments à observer: les personnages, les saisons, les bâtiments. Les cases sont rectangulaires et perpendiculaires au cours d'eau. Les cases des domaines du seigneur et de l'Église sont plus grandes. À la fin du jeu, les élèves répondent à une question dans leur carnet de bord (page 6, #6).

Jeu sur la seigneurie

Jetons

 

Activité 4.2: lecture des textes

Temps estimé: 2 x 60 minutes

Autres compétence disciplinaire: lire des textes variés.

Sociétés et Territoires

Enseignant: modélisation avec les élèves de la fiche Défricher pour s'établir. Lecture des textes portant sur la seigneurie à l'aide des feuilles de consignation des observations de lecture. L'enseignant distribue les différents textes de synthèse sur la seigneurie. Tenir compte des degrés de difficulté.

Élèves
Seul: lecture des textes.

En équipe: regrouper les élèves qui ont lu le même texte et leur demander d'échanger sur les éléments importants retenus qui caractérisent une seigneurie au niveau de l'organisation du territoire et les indiquer sur leur plan de la seigneurie. 

En collectif: chaque équipe présente les éléments retenus à la classe. L'élève doit ensuite répondre aux questions dans son carnet de bord (page 6, #7).

 

Activité 4.3: le croquis de ma seigneurie

Temps estimé: 30 minutes

Enseignant: à partir des différents exposés, de la carte d'exploration, de la feuille-conférence du texte À vol d'oiseau, des traces laissées lors du jeu, l'enseignant doit identifier, avec les élèves, les éléments composant une seigneurie:

Élèves (dyade): l'enseignant invite les élèves à faire le croquis d'une seigneurie dans leur carnet de bord (page 7, #8).

 

Activité 4.4: le plan de ma seigneurie à l'aide des TIC (au laboratoire)

Temps estimé: 2 x 45 minutes

Compétence transversale : exploiter les TIC

Cliquer sur l'image
pour l'agrandir
exemple de l'analyse d'image

 

Enseignant : le croquis doit être validé par l'enseignant avant la réalisation à l'ordinateur (voir exemple à gauche).

Élèves: une fois le croquis approuvé par l'enseignant, les élèves réalisent, dans un logiciel de dessin comme Paint ou un dessin matriciel, leur seigneurie. L'activité peut être réalisée en équipes de deux.

Élève 1: Eau, terre, arbre, chemin.
Élève 2: Bâtiments.

Cliquer sur l'image
pour l'agrandir
images du cours d'eau

Vous pouvez utiliser les images ci-dessous pour réaliser vos seigneuries. Il s'agit de 6 images qui, une fois réunies, n'en forment qu'une. Ainsi, il y aura 6 seigneuries côte à côte le long du cours d'eau.

Images du cours d'eau 

 

Activité 4.5: la description de ma seigneurie

Temps estimé: 2 x 45 minutes

Autre compétence disciplinaire: écrire des textes variés.

Élèves : pendant qu'un élève est à l'ordinateur, l'autre élève rédige un texte décrivant sa seigneurie dans son carnet de bord (page 8, #9). Lorsque l'élève termine la réalisation de sa seigneurie sur l'ordinateur, il doit répondre à une question dans son carnet de bord (page 8, #10).

 

Retour sur la question-problème

Temps estimé: 15 minutes

Qu'est-ce qui pourrait expliquer qu'il y a plus de gens à la ville aujourd'hui?

Questionner les élèves :

Phase d'intégration: l'héritage du régime seigneurial

Identifier les traces du régime seigneurial aujourd'hui.

Activité 5.1: les traces du régime seigneurial
45 minutes

Compétence disciplinaire : Lire l'organisation d'une société sur son territoire

Enseignant: est-ce que l'on voit encore des traces du régime seigneurial aujourd'hui? Identifier avec les élèves les traces laissées pas le régime seigneurial et répondre aux questions du carnet de bord (page 9, #11 et #12). Utiliser le montage de photographies, de plans et de cartes pour compléter.

Traces du régime seigneurial

Traces : la route 138 (le Chemin du Roy), les églises, les terres rectangulaires, la concentration de la population sur les rives du Saint-Laurent, le nom de certaines villes, des maisons, des manoirs d'inspiration française, les rangs, etc.

Phase d'intégration: la technologie a changé nos vies

S'interroger sur le phénomène d'urbanisation et ses conséquences sur notre rapport à l'environnement.

Activité 6.1: la technologie et nous

45 minutes

Domaine général de formation: environnement et consommation

Enseignant: faire un retour avec les élèves sur la question-problème.

Qu'est-ce qui pourrait expliquer qu'il y a plus de gens à la ville aujourd'hui ?

Ville et campagne

Note: à l'époque de la Nouvelle-France, la proportion était inversée : 1 sur 5 (pour une classe de 25 élèves, 20 habitent à la campagne contre 5 en ville). Dans les pays en voie de développement comme l'Éthiopie en Afrique, 80 % de la population vit de l'agriculture. Le progrès technologique a changé la proportion ville/campagne.

Enseignant: amener les élèves à voir avec quelle facilité il est maintenant possible de se procurer des fruits ou des légumes frais à n'importe quelle période de l'année, par exemple.

Sans réfrigérateur, comment pouvait-on conserver les aliments sur une très longue période ?

Élèves: au début, revenir avec les élèves sur le jeu des cartons. La proportion ville/campagne est inversée.

Est-ce que tous les pays de la planète ont vécu ce changement ? Qu'est-ce qui pourrait expliquer qu'il y a plus de gens à la ville aujourd'hui ?

Enseignant: faire ressortir les éléments de l'apport des technologies et de l'urbanisation de nos sociétés (facultatif).

Positif: les éléments peuvent varier.
Négatif : avec la concentration de population dans les villes, le problème de la pollution (air et eau) serait un des éléments importants à identifier.

Au tableau, identifier collectivement des conséquences positives et négatives de l'essor des sciences et de la technologie sur le phénomène d'urbanisation.

Élèves: pour terminer, les élèves répondent aux questions du bilan dans leur carnet de bord (page 11, #13).

Crédits et commentaires

Crédits

Réalisation

Graphisme et mise en page

Révision du contenu pédagogique en 2008