Aventure boréale : l'exploitation forestière

Situation d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ) / 1er cycle du secondaire

Situation d’apprentissage sur l’exploitation forestière sous la forme d’un site Internet avec une trame narrative. L’élève travaille sur l’exploitation forestière à travers les aventures de Robin Dubois. Robin est un étudiant qui a trouvé un travail d’été comme planteur d’arbres en Abitibi. À son retour à l’automne, il sera un citoyen transformé.

Exploitation forestière
Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Service national du RÉCIT de l'univers social

 

Pour consulter le site de l'élève : http://foret.recitus.qc.ca

 Dossier ZIPTélécharger tous les documents connexes à la SAÉ (~ 5Mo)

Guide de l'enseignant

Robin DuboisLe Service national du RÉCIT de l’univers social vous propose une situation d’apprentissage sur l’exploitation forestière sous la forme d’un site Internet avec une trame narrative. L’élève travaille sur l’exploitation forestière à travers les aventures de Robin Dubois. Robin est un étudiant qui a trouvé un travail d’été comme planteur d’arbres en Abitibi. À son retour à l’automne, il sera un citoyen transformé.

Pour consulter le site de l'élève : http://foret.recitus.qc.ca/

Ce guide vous permettra d'identifier les orientations pédagogiques de la situation d’apprentissage. Il vous permettra aussi de cibler les compétences qui sont visées dans chacune des sections. L'enseignant pourra réaliser certaines tâches en classe ou en ligne selon ses intentions pédagogiques et éducatives, mais aussi en fonction des ressources technologiques qui sont à sa disposition.

Le contenu et les tâches ont été élaborés afin de respecter l'esprit du programme par compétences. Il s'agit d'une interprétation du programme de formation réalisée par les auteurs de la tâche et du service national du RÉCIT de l'univers social. La conception pédagogique et la rédaction des textes ont été élaborées par les enseignants Matteo Picone et Marianne Giguère, ainsi que par Steve Quirion, conseiller pédagogique et coordonnateur du RÉCIT univers social. La recherche a été réalisée par les enseignants Sylvain Decelles, Étienne Soucy et René Landry.

Intention éducative :

Domaine générale de formation : environnement et consommation
Amener l’élève à entretenir un rapport dynamique avec son milieu, tout en gardant une distance critique à l’égard de la consommation et de l’exploitation de l’environnement.

Axe de développement : construction d’un environnement viable dans une perspective de développement durable.

Intention pédagogique :

Amener l’élève à comprendre la complexité de l’enjeu de l’exploitation forestière non seulement au niveau régional et national mais aussi au niveau planétaire.

Compétences 

Compétence transversale

Compétences disciplinaires

Construction du concept d’exploitation forestière

Section « Territoire »

Section TerritoireIntention : amener l’élève à construire le concept d’exploitation forestière, par la recherche de ses attributs essentiels. Les activités dirigées et collectives permettent à l’élève d’établir sa compréhension du concept et d’avoir une base notionnelle de la réalité géographique.

Durée : 2 périodes.

Document de travail de l’élève :

>>> lien vers le site de l'élève

Activité 1

L’activité vise à réactiver les connaissances antérieures de l’élève sur la forêt. Faire une tempête d’idées en acceptant toutes les réponses. Ensuite, en faire le tri avec les élèves. Les expériences personnelles du territoire forestier sont bienvenues.

Activité 2

L’élève doit identifier l’utilisation qu’il fait du bois et confronter ses réponses avec celles de ses camarades. Cette activité vise à sortir la « forêt du bois ». L’élève doit prendre conscience du fait que l’enjeu de l’exploitation forestière dépasse les limites du territoire forestier. L’élève doit ensuite suggérer une catégorisation des différents éléments qui ont été soulevés par la classe. Nous vous suggérons une activité TIC dans laquelle l’élève peut réaliser un réseau de concepts à l’aide des logiciels Popplet ou Freemind.

Activité 3 

Soumettre aux élèves les différentes catégories qui servent à définir le concept d’exploitation forestière. Les catégories sont : organismes, métiers, dangers, récréotourisme, industrie, produits de consommation et types de forêt. Ils doivent associer les différentes photographies aux bonnes catégories. Nous vous suggérons aussi une activité TIC. L’élève doit faire un diaporama avec les images en expliquant en ses mots les différentes catégories et en terminant sa présentation avec la définition du concept d’exploitation forestière.

Activité 4

Après un retour en classe, l’élève doit proposer une définition du concept « exploitation forestière ».

L’Abitibi, un territoire région et forestier

Section « Territoire »

Section TerritoireIntention : amener l’élève à lire l’organisation du territoire de l’Abitibi en associant des textes et des images. L’élève doit par la suite identifier les émotions suscitées par les différents documents, le sens de l’action humaine et les influences extérieures subies dans le territoire région de l’Abitibi.

Compétences visées :

Lire l’organisation d’un territoire (compétence 1) :

Exploiter les technologies de l’information et de la communication :

Durée : 2 périodes

Document de travail de l'activité 5 :

>>> lien vers le site de l'élève

Activité 5 :

Cette activité touche le territoire forestier de l’Abitibi. Dans la situation d’apprentissage, il s’agit de la seule activité qui traite de l’Abitibi. Une école dans la région de la Mauricie pourrait choisir, pour une question de proximité, d’étudier un autre territoire. Les autres activités traitent de l’enjeu forestier de façon plus globale et peuvent donc être associées à tous les territoires forestiers.

Étape 1 : l’élève doit prendre connaissance de l’encyclopédie de l’Abitibi. Ce texte offre une présentation générale et rapide du territoire.

Étape 2 : l’élève doit prendre connaissance des types d’occupation du sol en Abitibi. Il doit choisir d’approfondir un de ces paysages. Les différents paysages disponibles sont :

Étape 3 : l’élève doit identifier les 5 photographies qui illustrent le mieux l’organisation du territoire.

Solution (version web) :

Types de paysage Numéro des photographies
Urbain Images C, E, H, I, K
Agricole Images A, D, G, J, L
Exploitation forestière Images B, E, H, J, K
Forestier protégé Images A, D, G, I, L

Solution (version papier) :

Types de paysage Numéro des photographies
Urbain Images B, I, L, P, R
Agricole Images A, C, J, N, T
Exploitation forestière Images E, G, K, O, S
Forestier protégé Images D, F, H, M, Q

Étape 4 : l’élève doit identifier les émotions suscitées par les différents documents témoignant d’un même paysage. Il doit aussi indiquer les raisons qui motivent l’humain à exploiter ce territoire et les influences extérieures subies par le territoire région de l’Abitibi.

Tour d’horizon des différents paysages : afin de permettre aux élèves de toucher à tous les territoires, l’enseignant peut prévoir une mise en commun des observations des élèves en équipe de 2 ou de 4. Chaque élève aura un ou plusieurs territoires à visiter et devra présenter son ou ses territoires à ses collègues.

L’enjeu du territoire forestier

Section « Enjeu »

Section EnjeuIntention : amener l’élève à prendre conscience de la complexité de l’enjeu du territoire forestier en étudiant les positions de chacun des acteurs. Amener l’élève à réaliser un croquis afin d’illustrer l’enjeu et de suggérer un compromis possible.

Compétences visées :

Interpréter un enjeu territorial (compétence 2) :

Exploiter les technologies de l’information et de la communication :

Durée : 3 périodes

Documents de travail de l'élève :

>>> lien vers le site de l'élève

Activité 6 : les acteurs de l'enjeu

Étape 1 : collecte de l’information

À l’aide du document « l’enjeu forestier », l’élève doit dans un premier temps identifier les acteurs et leur point de vue. L’enseignant peut prévoir de faire des équipes afin de diviser la tâche entre les élèves. Chaque élève doit cependant résumer le point de vue de chacun des acteurs dont il a la responsabilité.

En équipe et à la suite d’une discussion en classe, les élèves doivent identifier les compromis possibles entre les différents acteurs.

Individuellement et à la lumière des discussions de l’équipe, l’élève doit lui-même prendre position face à l’enjeu.

Étape 2 : le croquis

À l’aide de l’outil de croquis en ligne ou avec un logiciel de dessin, l’élève doit illustrer l’enjeu de l’exploitation forestière et inscrire sa position face à l’enjeu. Les différentes interprétations peuvent être soumises au Service national du RÉCIT de l’univers social en cliquant sur « Soumettre ma proposition ».

L’exploitation forestière à l’échelle planétaire

Section « Agir »

Section AgirIntention : en utilisant l’exemple de l’Amazonie, amener l’élève à saisir le caractère planétaire de l’exploitation forestière. Ensuite, amener l’élève à identifier les actions qu’il peut poser en tant que citoyen.

Compétences visées :

Construire sa conscience citoyenne à l’échelle planétaire :

Durée : 2 périodes

Document de travail de l'activité 7 :

>>> lien vers le site de l'élève

Activité 7 : penser globalement et agir localement

Étape 1 : Penser globalement

L’activité est bâtie autour de la formule « Penser globalement et agir localement ». À l’aide du texte de synthèse sur l’Amazonie et du document « Feuille de notes », l’élève doit identifier les conséquences planétaires d’une exploitation intensive de la forêt amazonienne. L’exemple de l’Amazonie doit être vu dans un contexte planétaire et non en tant que territoire. L’élève doit comprendre que l’exploitation intensive des forêts peut entraîner des conséquences désastreuses au niveau planétaire si l’industrie et les pays ne se conforment pas aux règles du développement durable.

Observation de l’image satellite

Voici les différentes observations qui peuvent être faites à l’aide de l’image satellite :

Étape 2 : agir localement

Toujours à l’aide du document de travail de l'activité et des statistiques et sites disponibles dans la section AGIR, l’élève doit identifier les actions qu’il peut poser comme citoyen. Cette activité peut faire l’objet d’une tâche finale comme un exposé, un texte, une affiche, souligner un événement spécial comme le Jour de la Terre, une campagne de sensibilisation, une présentation multimédia, etc.

Retour sur les apprentissages

Retour sur les apprentissages

Nous suggérons de faire un retour sur l’activité afin d’amener l’élève à intégrer ses apprentissages au regard de la démarche qu’il a déployée tout au long des sept activités. Cette réflexion peut prendre l’allure d’une discussion de groupe animée par l’enseignant ou se faire d’une manière plus individuelle dans un esprit d’autocorrection. D’une manière ou d’une autre, il importe de ne pas s’en tenir uniquement aux connaissances factuelles reliées à la réalité géographique étudiée, mais d’amener l’élève sur le terrain des compétences qu’il a développées tout au long de la situation d’apprentissage.

Les questions pour activer cette réflexion pourraient ressembler à celles-ci :

Crédits et commentaires

Crédits

Coordonnateur du projet :

Conception des activités pédagogiques :

Rédaction des textes :

Recherche :

Illustrations :

Graphisme :

Mise en page HTML et programmation :

Relecture des textes :