La carte et les technologies

La carte et les technologiesPas de géographie sans carte! Plus les élèves les consultent, les manipulent et les créent, plus ils développent leurs compétences géographiques.
Vous y croyez? Le RECITUS vous propose de consulter une démarche progressive de lecture de carte et de création de cartes schématique dans laquelle les élèves réalisent un grand nombre d'opérations intellectuelles: 

Démarche

Comment utiliser les technologies pour réaliser une carte schématique? Voici des exemples.
Trois tâches, trois territoires et trois compétences en géographie au secondaire : - Qu’est-ce que le désert gris de l’Égypte? - Pourquoi prend-t-on une voiture pour aller sur une île? - Pourquoi à Québec, te faut-il une pelle et un archéologue si tu veux creuser un trou?

Dans le programme de géographie du secondaire, vous trouverez, dans les techniques (p. 330), le terme « carte schématique ». Ce dossier vise à vous donner quelques notions et exemples d'utilisation de la carte en classe. Vous trouverez aussi des suggestions d'utilisation des technologies afin de développer la compétence transversale : « Exploiter les technologies de l'information ».

 

Télécharger tous les documents connexes au dossier

La carte dit vrai? Non, elle vous ment peut-être!

« Les cartes restent néanmoins des représentations schématisées, donc inexactes, d'une réalité complexe ».
P. Baud et S. Bourgeat, Dictionnaire de géographie, éd. Hatier, p. 46.

Une carte du mondeTraditionnellement, la carte est avant tout utilisée en classe comme une banque de données localisées afin de répondre aux questions du « quoi?» et du « où? ». Elle est pratiquement toujours utilisée comme support à l'exposé de l'enseignant. Mais la carte dit-elle ce qui est vrai et accepté de tous? Est-elle réalité ou fiction? Est-ce qu'elle déforme la réalité?

Quelques idées reçues sur l'utilisation de la carte

 

Utilisation traditionnelle de la carte

Pour une interprétation de la carte

Sur le réalisme

La carte est le réel donné à voir.

Exemple : la carte du Québec, c'est le Québec!

La carte est une représentation du réel interprété par son auteur. C'est une image simplifiée du réel.

Exemple : les problèmes de projection présentent une vision «forcée» du monde. La carte est un dessin, une schématisation du monde.

Sur les résultats La carte montre et dit le vrai. Les résultats sont non contestés.

La carte étant une représentation du réel, les données qui y sont présentées ont été choisies et traitées.

Exemple : les cartes réalisées pendant la guerre froide avaient souvent des objectifs politiques et stratégiques.

Sur le référent consensuel Les cartes démontrent un monde accepté par tous… Elles présentent un consensus.

Les cartes valorisent généralement le pays.

Exemple : où sont les cartes sur la répartition du chômage, des riches, des pauvres, etc ?

Sur le refus du politique La géographie est une science objective. Elle n'est pas touchée par les enjeux politiques.

La carte a toujours été un instrument d'exercice du pouvoir.

Exemple : dans les manuels de géographie publiés au Québec dans les années 70, on mentionne que le gouvernement du Québec ne reconnaît pas les frontières du Labrador.

Source : B. Boris, A. Le Roux, J-F. Thémines, 'Un modèle référentiel pour analyser les pratiques cartographique dans l'enseignement et la formation" dans "Géographie et éducation", volume 43, no 120, décembre 1999, page 99.

 

L'auteur d'une carte peut donc tenter de démontrer le plus objectivement possible une certaine réalité. Mais au bout du compte, il présente plutôt une interprétation du territoire.

Schématiser le monde...par l'élève

Schématiser le monde...

La carte est un filtre qui propose une interprétation du monde à l'aide de codes. C'est donc une représentation schématique d'un territoire. C'est un outil qui nous permet de synthétiser une réalité géographique :

L'élève

« Mettre en place des questions plus que des réponses ».
A. Dalongeville et M. Huber, Situations-problèmes pour enseigner la géographie, éd. Hachette, p. 10.

Un élève et la terreLa carte permet à l'élève de se construire une représentation du monde. L'élève doit se situer, se repérer, nommer, identifier, quantifier quand il l'observe. Mais il doit aussi analyser, organiser et communiquer quand il la produit. Réalisée par l'élève, la carte est une démarche de synthèse qui implique l'observation, la recherche et l'interprétation.

L'utilisation de la carte peut s'inscrire dans une démarche de résolution de problème. Dans cette démarche l'élève doit répondre aux questions suivantes :

Questions tirées de J. Carrière, S. Molé, Y. Roche et B. St-Onge, L'information géographique : de la carte au système dynamique, dans L'éducation géographique, formation du citoyen et conscience territoriale, sous la direction de J-L. Klein, S. Laurin, éd. P.U.Q, 1999.

 

Étapes de réalisation d'une carte :

S'interroger A) S'interroger sur un phénomène, identifier l'enjeu, l'intention ou la problématique.
B) Recherche et collecte de l'information ou de données :

- images satellites;
- données statistiques;
- étude du terrain;
- données historiques;
- cartes, etc.

Organiser ses idées C) Préciser la problématique ou l'intention.
D) Représentation des données.

 

Exemple 1 : Lire l'organisation du territoire : Le Caire

Le sphynx en ÉgypteLe désert gris de l'Égypte : choisir entre le désert, l'asphalte ou les terres agricoles

S'interroger sur un phénomène et identifier l'enjeua) S'interroger sur un phénomène et identifier l'enjeu

 

Compétences touchées
1- Lire l'organisation d'un territoire
2- Interpréter un enjeu territorial

Le phénomène d'urbanisation et ses conséquences au Caire.

Image 1 : photographie du Sphinx
À l'aide de cette photographie, faire émerger un questionnement. Où? Quoi? Éléments à relever : la ville, le désert, l'histoire, etc.

Le sphinx
Matériel graphique ne pouvant être reproduits sans en demander les droits à l'auteurSource : Kevin McCracken, Macquarie University

Collecte de l'information ou de donnéesb) Collecte de l'information ou de données

Image 2 : la densité de la population
Amener l'élève à comparer la carte de densité de la population et l'image satellite du Nil et de son delta.

Carte de la densité de la population
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Earth Observatory / NASA

Est-ce que tu peux te situer sur une carte à plus grande échelle?
Que signifie ce qui est en rouge? Que signifie ce qui est en jaune?

Image 3 : le Nil et son delta
Toujours à l'aide de la carte, quelle partie de la carte est représentée par la photographie?

Le Nil et son delta
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Earth Observatory / NASA

Que signifie ce qui est en vert? Que signifie ce qui est en beige?
Qu'est-ce qui est en gris au sud du delta (centre de la photographie)?

Image 4 : l'occupation humaine
Que t'apprennent les photographies suivantes?

L'évolution de l'occupation humaine proche du delta du Nil entre 1965 et 1998
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Earth Observatory / NASA

Est-ce qu'elles confirment ton hypothèse sur la tache grise de la photographie précédente? Pourquoi les photos sont-elles datées? Décris en un mot le changement entre les deux photos.

Image 5 : carte schématique du Caire
La ville du Caire s'agrandit au détriment de quoi?


Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Service national du RÉCIT de l'univers social. Carte schématique adaptée de BIPS.

Préciser la problématique ou l'intentionc) Préciser la problématique ou l'intention

Intention pédagogique : amener l'élève à démontrer que l'expansion urbaine du Caire, alimentée par l'exode rural, se fait au détriment des terres cultivables.

Portait du Caire

Statistiques de la croissance de la population :

Évolution de la population au Caire, de 1960 à 1996
Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Service national du RÉCIT de l'univers social.
Source des données : http://www.cndp.fr/hist-geo/dvdvilles/lecairedemo.htm

Compléter le tableau suivant à l'aide du texte « Portrait du Territoire » de notre dossier Métropoles :

 
Observations
Éléments naturels observables

 

 

Éléments humains observables

 

 

 

Réalise par la suite un petit croquis illustrant l'expression suivante « Exode des populations rurales » :

Tentative d'aménagement de quartiers dans le désert

Tentative d'aménagement de quartiers dans le désert
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : NASA

Tentative d'aménagement de quartiers dans le désert
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : NASA

Croquis de la TerrePour en savoir plus : consulter le texte sur le Caire« Portrait du Territoire » de notre dossier Métropoles.

La représentation des donnéesd) La représentation des données
Retour sur la question-problème avec les élèves :

 

Le « désert gris » de l'Égypte : choisir entre le désert, l'asphalte ou les terres agricoles.

Sur une carte vierge, l'élève doit identifier le sens du développement urbain depuis 40 ans et le sens du développement souhaitable pour l'aménagement futur de la ville.

Identifier les éléments à représenter. Réalisation d'un premier essai sur papier. Validation avec l'enseignant. Fournir la légende à l'élève si nécessaire.

Exemple d'une production attendue de l'élève : carte réalisée à l'aide d'un traitement de texte

Exemple d'une production attendue de l'élève : carte réalisée à l'aide d'un traitement de texte

Carte vierge
Solution

 

Exemple 2 : Se déplacer dans une métropole : Montréal

La carte vous permet d'interpréter un enjeu territorial. Dans l'exemple suivant, elle est utilisée comme document de référence et comme document de synthèse des apprentissages.

S'interroger : Pourquoi prend-t-on une voiture pour aller sur une île?Pourquoi prend-t-on une voiture pour aller sur une île?

Compétences touchées
2- Interpréter un enjeu territorial

Se déplacer dans une métropole

Utiliser les cartes ci-dessous pour prendre connaissance d'un enjeu territorial en compétence 2. Est-ce qu'il y a certaines régions où on utilise la voiture plus qu'ailleurs? Est-ce que la construction d'un métro peut entraîner une modification des habitudes de transport?

Utilisez-vous la voiture ou le transport en commun pour aller travailler?
Mode de transport au travail : transport en commun en 1996 sur l'île de MontréalMode de transport au travail : voiture (conducteurs et passagers) en 1996 sur l'île de Montréal
Cliquer sur les images pour les agrandir
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource des cartes : Cartothèque de la Ville de Montréal

Utiliser des images pour illustrer la problématique du transport à Montréal. Utiliser des images pour illustrer la problématique du transport à Montréal.

Qui sont les acteurs? Quelles sont les conséquences sur le territoire? sur l'environnement ? sur la santé des habitants ?

Le métro de Montréal Le pont Jacques Cartier

Une autoroute près de Montréal L'autoroute Décarie à Montréal
Cliquer sur les images pour les agrandir
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource des images : Le Québec en images

Exemple d'une production attendue de l'élève : carte réalisée à l'aide d'un traitement de texte

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Exemple d'une production attendue de l'élève : carte réalisée à l'aide d'un traitement de texte

Télécharger le fond de la carte de Montréal en format .gif
ou télécharger le ficher de travail :

Croquis de la TerrePour en savoir plus, consulter notre dossier de géographie concernant les Métropoles.

 

Exemple 3 : La protection des villes et l'UNESCO : Québec, ville patrimoniale?

S'interrogerDans la ville de Québec, pour creuser un trou, il faut une pelle et un archéologue...

Photo de l'immeuble à rénover...
Vue d'ensemble des bâtiments érigés sous le Régime français
Vue d'ensemble des bâtiments érigés sous le Régime français. Les édifices regroupés à la Place Royale constituent un des sites dont les caractéristiques architecturales et civiles illustrent cette période historique marquante dans l'histoire du patrimoine bâti au Québec.
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images.

Un archéologuea) Question-problème : Pourquoi dans un secteur de la ville de Québec, te faut-il  une pelle et un archéologue si tu veux creuser un trou?

Pour alimenter la discussion, poursuivre avec la mise en situation suivante : le nouveau propriétaire de cet immeuble désire effectuer quelques rénovations afin de moderniser son établissement.

Que peut-il faire afin d'inciter les passants à s'arrêter dans son nouveau commerce de planches à roulettes?

Les élèves font des propositions d'aménagement. Ces propositions des élèves ne seront certainement pas conformes avec les règlements municipaux de la ville et ne pourront pas être réalisées. Pour quelles raisons?

 

À la suite à ces lecture et de ces observations, revenir aux réflexions des élèves sur la modernisation de l'immeuble à rénover sur la photo : Québec est une ville patrimoniale où l'aménagement extérieur doit être conforme à son caractère historique.

 

Liste de documents à fournir à l'élève pour la réalisation de la tâche :

Document 1 : Québec, ville du patrimoine mondial

Mise en contexte

Tout au long de l'année, la ville de Québec accueille des millions de touristes qui viennent pour y admirer ses vestiges historiques. De fait, Québec fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Cependant, posséder des sites patrimoniaux peut constituer des défis importants pour une ville.

En effet, près de la moitié des édifices de l'arrondissement historique de Québec ont été construits avant 1850. Certains datent de l'époque de la Nouvelle-France, et deux d'entre eux remontent presque au temps de la fondation de la ville par Samuel de Champlain en 1608. Bien que la ville soit devenue une métropole d'environ 600 000 habitants, l'arrondissement historique, qui couvre 135 hectares ou près de 5 p. cent de la ville, offre une continuité historique des plus remarquables en Amérique du Nord. Ayant conservé presque toutes ses fortifications, la vieille capitale mérite d'être qualifiée de seule ville fortifiée en Amérique du Nord

Source : http://www.pc.gc.ca/progs/spm-whs/itm2-/site9_F.asp

Document 2 : raisons pour lesquelles l'UNESCO a inscrit Québec sur sa liste du patrimoine mondial

En décembre 1985, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, l'UNESCO, inscrit l'arrondissement historique de Québec sur sa prestigieuse liste du patrimoine mondial. Québec devient alors la seule ville au nord du Mexique à recevoir cet honneur, à figurer aux côtés de grandes et d'anciennes villes comme Tunis, Le Caire, Damas, Jérusalem, Rome, Florence, Cracovie et Varsovie.

En inscrivant Québec sur sa liste, l'UNESCO a voulu reconnaître sa valeur universelle exceptionnelle. Berceau de la civilisation française en Amérique, l'arrondissement historique de Québec témoigne, de par son architecture et ses paysages urbains, du rôle qu'a joué la ville à titre de capitale sous les régimes français, britannique et canadien.

Place forte stratégique durant près de trois siècles, Québec a conservé les principales composantes de son ancien système de défense, ce qui en fait la seule ville d'Amérique du Nord entourée d'une enceinte de fortifications authentique.

Source : UNESCO, http://www.ville.quebec.qc.ca/fr/exploration/patrimoine_mondial.shtml

Document 3 : images des bâtiments patrimoniaux de Québec

Bâtiments patrimoniaux de la ville de Québec et leur emplacement

1) L'Assemblée nationale
L'Assemblée nationale
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images.

2) Porte Saint-Louis
Porte Saint-Louis
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Yan Paquis, Le Québec en images.

3) Vue sur la citadelle à partir du plus haut édifice de Québec
Vue sur la citadelle à partir du plus gros édifice de Québec
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : René Clovis Babin, Le Québec en images.

4) Le Château Frontenac et une partie du Vieux-Québec
dans toute leur splendeur, vus d'un gratte-ciel de Québec

Le Château Frontenac et une partie du Vieux-Québec
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Jeanne d'Arc Miron, Le Québec en images.

5) Église Notre-Dame-des-Victoires sur la Place Royale
Église Notre-Dame-des-Victoires sur la Place Royale
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images.

 

b) La ville de Québec est-elle un village historique? Est-elle une ville moderne ou dépassée?

La ville de Québec à vol d'oiseau
La ville de Québec à vol d'oiseau
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : NASA

De fait, Québec est la capitale nationale de notre province. Elle compte plus de 600 000 habitants et abrite notre parlement et nos parlementaires. Comment cette ville patrimoniale s'est-elle adaptée au fil des ans? Possède-t-elle des infrastructures modernes? Si oui, lesquelles?

 

Les élèves doivent identifier les infrastructures de la ville de Québec à l'aide des images et des cartes suivantes :

Québec : vieille ou nouvelle ville?

Assises du pont de Québec et du pont Pierre-Laporte sur la Rive-Sud.
Seules voies d'accès direct pour les autos et le train pour toute la région.
Assises du pont de Québec et du pont Pierre-Laporte sur la Rive-Sud
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Paul Grant, Le Québec en images

Édifice La Laurentienne
Édifice La Laurentienne
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images

Quartier Saint-Roch et l'autoroute Dufferin.
Vue des piliers et de la structure vers le sud, en direction de la Haute-Ville,
avec une vue vers le secteur du Vieux-Québec

Quartier Saint-Roch et l'autoroute Dufferin
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images

Raffinerie Ultramar : installations de raffinage avec quelques réservoirs à Lévis
Raffinerie Ultramar : installations de raffinage avec quelques réservoirs à Lévis
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Paul Grant, Le Québec en images

Édifice E
Édifice E
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images

Le fleuve St-Laurent et l'hôtel Loews-Concorde
Le fleuve St-Laurent et l'hôtel Loews-Concorde
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Régis Fournier, Le Québec en images

Carte routière de la région de Québec
Carte routière de la région de Québec
Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Gilbert Bochenek, Wikimédia Commons

La ville de Québec est-elle une ville moderne ou dépassée?

c) Retour sur la question de départ

Comme vous avez pu le constater, la province de Québec est privilégiée d'avoir une ville inscrite sur la prestigieuse liste de l'UNESCO! Toutefois, être une ville patrimoniale peut s'avérer un véritable casse-tête au niveau de l'aménagement urbain. En effet, la ville doit posséder un plan d'urbanisme précis afin de préserver ses trésors architecturaux.

 

Pourquoi, dans la ville de Québec intra-muros, te faut-il une pelle et un archéologue si tu veux creuser un trou? Utiliser le texte ci-dessous "L'archéologie dans la ville de Québec" pour confirmer les hypothèses des élèves.

 

Le Château Frontenac
Le Château Frontenac
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images

 

L'archéologie dans la ville de Québec

Un archéologueDepuis plus de 25 ans, l'archéologie suscite un grand intérêt à Québec. [ …] Une des particularités de l'archéologie urbaine est que, la plupart du temps, une fois les fouilles terminées, il faut refermer les sites pour redonner aux lieux leurs usages courants. Tout retourne alors en dormance, sous le sol.

3.3 Conservation et mise en valeur du patrimoine urbain

Conservation et promotion du potentiel archéologique

  • « Québec compte l'un des potentiels archéologiques les plus importants de la province. Malgré la législation qui établit des normes de protection et de mise en valeur, une vigilance particulière doit accompagner l'exécution de travaux sur des sites à potentiel archéologique. »
  • « Conformément à l'entente sur la mise en valeur des biens culturels de la ville, tout projet d'intervention majeure sur une propriété municipale, située à l'intérieur de l'arrondissement historique, fait l'objet d'une surveillance archéologique. (…) »

Voici quelques exemples de découvertes qui ont été faites lors d'une recherche archéologique ainsi que lors de la restauration d'infrastructures modernes : le réseau d'égouts !

  • « En 1978, les travaux de recherche sur la rue Saint-Jean ont mis à jour les assises de la première fortification de maçonnerie de la ville. »
  • « En 1983, les travaux réalisés sur les réseaux d'égouts de la rue Saint-Paul ont révélé la présence de la rampe de lancement des navires du premier chantier naval à Québec. (…) »

Source : Extraits de Patrimoine. Politique de développement. Plan directeur d'aménagement et de développement de la Ville de Québec.

 

Infoman, dans son reportage, a le même problème à Athènes. Pourquoi? (Reportage de Radio-Canada, les ruines d'Athènes)

d) Réaliser une carte schématique de Québec

À l'aide des documents ci-dessous, l'élève doit illustrer le Québec patrimonial et quelques infrastructures modernes de la ville de Québec comme les autoroutes, les ponts, l'aéroport et les installations économiques, comme le port et les raffineries.

Cartes et images satellites

Les régions administratives du Québec

Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Service national du RÉCIT de l'univers social

Les circonscriptions électorales provinciales par région administrative de la Capitale-Nationale
Les circonscriptions électorales provinciales par région administrative de la Capitale-Nationale
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Directeur général des élections du Québec

La ville de Québec, à vol d'oiseau

Visitez le site de Google Maps pour avoir accès à une carte routière et
des images satellites de la ville de Québec

Québec : vieille ou nouvelle ville?

Assises du pont de Québec et du pont Pierre-Laporte sur la Rive-Sud.
Seules voies d'accès direct pour les autos et le train pour toute la région
.
Assises du pont de Québec et du pont Pierre-Laporte sur la Rive-Sud
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Paul Grant, Le Québec en images

Édifice La Laurentienne
Édifice La Laurentienne
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images

Quartier Saint-Roch et l'autoroute Dufferin.
Vue des piliers et de la structure vers le sud, en direction de la Haute-Ville,
avec une vue vers le secteur du Vieux-Québec

Quartier Saint-Roch et l'autoroute Dufferin
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images

Raffinerie Ultramar : installations de raffinage avec quelques réservoirs à Lévis
Raffinerie Ultramar : installations de raffinage avec quelques réservoirs à Lévis
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Paul Grant, Le Québec en images

Édifice E
Édifice E
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Pierre Gignac, Le Québec en images

Le fleuve St-Laurent et l'hôtel Loews-Concorde
Le fleuve St-Laurent et l'hôtel Loews-Concorde
Matériel graphique faisant parti du domaine publicSource : Régis Fournier, Le Québec en images

Carte routière de la région de Québec
Carte routière de la région de Québec
Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Gilbert Bochenek, Wikimédia Commons

Carte vierge de la région de Québec


Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Service national du RÉCIT de l'univers social

L'Assemblée nationalePorte St-LouisVue sur la citadelle à partir du plus gros édifice de QuébecÉglise Notre-Dame-des-Victoires sur la Place RoyaleLe Château Frontenac et une partie du Vieux-Québec

Capsules technologiques

Capsules technologiques

Réaliser une carte à l'aide d'un traitement de texte ou d'un logiciel de dessin vectoriel

La carte du monde est disponible en format Word ou OpenOffice. À l'aide des outils de dessins disponibles dans les logiciels, vous pourrez réaliser rapidement une carte. 

Dans Word, utilisez les formes automatiques pour ajouter des symboles comme des flèches, des cercles, des carrés, etc.

Dans StarOffice ou OpenOffice, vous pouvez installer Cart'Oo. Vous aurez ainsi plusieurs fonds de cartes et symboles.  Pour plus d'information sur Cart'Oo.

Exemple d'une carte réalisée avec OpenOffice (GIF)

 

Télécharger le fichier de travail en format OpenOffice

Réaliser une carte à l'aide du logiciel « AutoRealm »

AutoRealm est un logiciel qui vous permet de réaliser des cartes et des plans pour des jeux de rôles. Mais, il est aussi possible de réaliser des cartes géographiques comme dans cet exemple du Brésil :

Carte du Brésil (GIF)

 

Carte du Brésil (Ficher de travail AutoRealm). Vous devez avoir installé le logiciel pour voir ce fichier.

Vous pouvez copier-coller les pays de la carte vectorielle en format Word ou OpenOffice dans le logiciel. Le logiciel est très intéressant surtout pour ses pictogrammes et ses symboles.

Pour télécharger le logiciel AutoRealm

Images satellite et fonds de cartes

Banque de sites de cartes vierges :
http://www.recitus.qc.ca/ressources/banque-images

Photographies satellite de la Terre (site de la NASA) :
http://nix.nasa.gov/ et http://visibleearth.nasa.gov/

Réaliser une carte en histoire?

Dans la situation d'apprentissage en histoire Le Moyen Âge, un monde de chevalier?, nous proposons d'illustrer le Grand commerce au Moyen Âge à l'aide d'une carte. Pour plus de détails sur cette tâche en histoire.

Intégration des TIC et méthodologie de travail en univers social

La carte schématique représente un apprentissage significatif quand l'élève la construit. Elle doit aussi s'inscrire dans le cadre d'une tâche complexe et significative pour l'élève : dans le cadre d'une situation d'apprentissage et d'évaluation ou d'un projet par exemple. Pour avoir accès à un cadre méthodologique de travail en univers social avec un souci d'intégration des technologies : http://www.recitus.qc.ca/tic-dossiers-tic/methode/

 

 

Crédits et commentaires

Crédits

Ce dossier a été réalisé par Steve Quirion, René Landry et Stéphanie Corbeil. Collaboration de Julie Larivière. Graphisme et mise en page : Steve Quirion et Mathieu Rocheleau. Révision : Mathieu Rocheleau.