accueil | contactez-nous! | recherche

Amorce

Durée estimée: 30 minutes

Intension: Éveiller l'intérêt des élèves sur la question des phénomènes naturels qui ont des conséquences catastrophiques pour les populations.

Déroulement :

  • 1 - En classe, réalisez une tempête d’idées sur les catastrophes naturelles : les types (tenter une classification) et des exemples dans l’actualité récente ou ancienne.
     
  • 2 - Présenter ensuite les tableaux 1 à 4 de l’annexe aux élèves : les catastrophes naturelles les plus meurtrières des 30 dernières années (côtés gauches) : séismes, volcans, tempêtes, inondation.

Constater avec les élèves quels sont les pays concernés (les identifier sur une carte du monde).

Est-ce que ce sont surtout des pays développés ou des pays sous-développés?

Montrer également le tableau 6 qui présente quels types de désastres naturels sont les plus violents (pour l’homme).

  • 3 - Présenter ensuite, pour les mêmes catastrophes et les mêmes époques, les côtés droits des tableaux 1 à 4, montrant les dommages matériels en milliards de dollars. Attirer l’attention des élèves sur les pays alors listés : sont-ils les mêmes? Sont-ils du 1er monde ou du tiers-monde? (consulter le tableau 5 pour le déterminer avec les élèves). Pourquoi une telle différence?
     
  • 4 - Aller chercher des pistes de réponse : la nature s’attaque-t-elle surtout aux plus pauvres? Pourquoi, lors de catastrophes naturelles, on dirait que ce sont toujours les populations des pays pauvres qui en souffrent?
    Voici quelques exemples de pistes de réponses possibles :
  • Parce que, dans le monde, il y a beaucoup plus de pays pauvres que de pays riches?
  • Parce que les catastrophes naturelles ont surtout lieu dans les régions pauvres du monde?
  • Parce qu’il y plus de gens qui vivent dans les pays pauvres (haute densité de population?)
  • Ce sont des pays pauvres JUSTEMENT parce qu’ils sont tout le temps affaiblis par des catastrophes naturelles?

5 - Chaque élève note les pistes de réponse trouvées dans son cahier. L’enseignant peut aussi désigner un élève pour prendre en note toutes les explicationsproposées. À la fin de la SAE, nous proposons de revenir sur ces pistes en classe pour tenter de les réfuter ou de les accepter.