accueil | contactez-nous! | recherche

Les tableaux blancs et l'apprentissage

 

Le tableau blanc (TB) est un outil qui se veut simple et instinctif qui permet de représenter graphiquement une idée, un cheminement, un problème. La représentation graphique est une technique qui permet aux élèves de construire un sens puisqu’elle favorise la création de liens entre divers éléments, la création de catégories et qu’elle permet d’avoir une vue d’ensemble. Elle encourage également une pensée non-linéaire en plus de faciliter la synthèse d’informations provenant de diverses sources. Enfin, elle permet de résumer graphiquement l’information contenue dans un document (écrit, iconographique, audio ou vidéo).

La représentation graphique est au cœur de plusieurs des techniques du programme d’univers social comme la réalisation d’un croquis et d’une carte schématique et l’interprétation d’une carte en géographie ainsi que l’interprétation et la réalisation d’une ligne du temps, l’interprétation d’un document iconographique et la réalisation et l’interprétation d’un diagramme en histoire et éducation à la citoyenneté.

Lorsqu’on parle de représentation graphique, on pense souvent aux organisateurs graphiques qui permettent de créer des réseaux conceptuels. Les applications spécialisées qui permettent de créer des réseaux conceptuels comme Cmap ou Freemind sont efficaces, mais assez rigides dans leur format. Un tableau blanc, qui est moins rigide par définition, permet également de créer des réseaux conceptuels tout en y ajoutant des documents complémentaires. La même chose est vraie des lignes du temps, une autre forme de représentation graphique. Des applications spécialisées permettent de créer des lignes du temps de qualité, mais peuvent prendre un certain temps à maîtriser.

Ces différentes applications spécialisées nous imposent aussi un format, une façon de procéder et de penser. Le tableau blanc permet de créer rapidement et facilement toutes sortes de représentations graphiques, ce qui peut être très pratique dans certains contextes.  Voici quelques exemples de représentations graphiques : 

Comparaison    

Séquence

Constellation

Cycle

 

 

Exemples d’organisateurs graphiques

Source : Jean Godin et Martine Levesques (CSL, 2004) et Louise-Isabelle Couture, CSRDN (2004)

 

Canevas ouvert d'organisateurs graphique

 

Différents types d'organisateurs graphiques

Certains outils conditionnent l’organisation de notre pensée et fixent un format dans lequel nous devons entrer. L’avantage du tableau blanc, c’est l’absence de modèle. Par exemple, si nous créons un réseau conceptuel sur les différences entre les nomades et les sédentaires à l’aide de l’application Freemind, nous travaillons avec un outil qui est conçu spécifiquement pour construire des réseaux conceptuels. Il est efficace et le produit final est clair. Même s’il est relativement facile d’utilisation, on doit tout de même prendre un certain temps pour se familiariser avec ses fonctions. Par contre, la réflexion doit avoir lieu à l’intérieur des paramètres imposés par l’application.

 

Le même réseau conceptuel réalisé en ligne avec Realtimeboard. Cet outil est facile d’utilisation et permet de se mettre au travail rapidement. On peut y insérer facilement des éléments (comme des images) qui soutiennent le propos et changer au besoin la présentation afin de hiérarchiser ou de regrouper des éléments ou des idées.

Un tableau semblable réalisé sur TBI avec l’application Sankoré. En se basant sur leurs connaissances antérieures ou suite à une lecture, les élèves énoncent des éléments associés à chaque mode de vie. L’enseignant ou les élèves, à tour de rôle, écrivent les idées sur le TBI puis créent des regroupements qui facilitent la comparaison entre les deux modes de vie. Le processus de création est très spontané dans ce cas-ci. 

 

Ces trois exemples montrent bien que différents outils ont leurs forces et leurs faiblesses. Il montre également que les tableaux blancs sont des outils moins spécialisés, mais qui permettent de se mettre au travail rapidement et offrent une grande liberté. Il s’agit de choisir l’outil approprié au contexte.

Commentaires

Univers social

Il s'agit du domaine de formation qui regroupe la géographie et l'histoire au Québec.  C'est l'équivalent des sciences humaines.