Les appareils mobiles

Notre vision de l’utilisation pédagogique des appareils mobiles
Nous avons donc évité de créer une liste d’applications pour ce dossier sur l’usage de la mobilité en univers social. Elle aurait été rapidement dépassée et il en existe déjà plusieurs qui remplissent bien ce mandat. Nous aborderons plutôt le choix des applications en fonction d’actions que doivent accomplir les élèves, que ce soit une technique, une démarche de recherche, une opération intellectuelle ou une compétence. Pour chaque situation, nous recommanderons certaines applications pouvant supporter l’apprentissage des élèves.

Analyse de documents iconographiques

Cette tâche propose une démarche dans laquelle l’élève analyse un document iconographique au sein d’un dossier documentaire. L'analyse de documents iconographiques est une technique essentielle de l'apprentissage en histoire. Elle permet à l'élève d'entrer en contact avec une source historique et d’aborder l’histoire différemment.
 
Analyser un document iconographique
 
Ne dit-on pas qu'une image vaut mille mots? Une image historique peut contenir plusieurs informations pertinentes afin de répondre à une question d’un dossier documentaire. Nous vous proposons une démarche d’analyse iconographique qui intègre les technologies. À partir d’un dossier documentaire en ligne, par exemple sur le commerce du bois au 19e siècle, l’élève est appelé à annoter des images, à y joindre une vidéo ou une image puis à synthétiser l’information dans un idéateur dans le but de répondre à une question de travail. 
 

 

Voici les différentes étapes de cette démarche d’analyse :
 
1 et 2 - Prendre connaissance du dossier et de la question de travail 
Navigateur vers Documents d’histoire
 

 
3 - Enregistrer l’iconographie 
Appareil photo
 
 
4 - Annoter l’iconographie à l’aide de la méthode 3QPOC
Thinglink ou Skitch
 
 
  • Une application comme Thinglink permet aux élèves de noter les réponses aux questions directement sur l’image en les catégorisant grâce à des icônes différents.
 

Voir la version interactive sur le site Thinglink
 
5 - Compléter l’analyse en associant des images et des vidéos.
Thinglink
 
  • Les élèves peuvent ajouter une image qui amène des explications supplémentaires. Dans notre exemple, le dossier documentaire comporte deux images de cages sur l’eau. Les élèves pourraient décider de joindre la seconde image sur celle qu’ils ont analysée.
  • Une autre des options est d’ajouter une vidéo explicative. Si une vidéo YouTube est pertinente, les élèves peuvent aussi l’ajouter. 
 
6 - Synthétiser la réponse à l’aide d’un idéateur
Prezi ou Mindomo
 
  • Les élèves utilisent entre autres cette analyse iconographique pour compléter le schéma préconstruit dans Prezi en cliquant sur le lien dans Documents d’histoire. Les élèves font une copie de la présentation afin de pouvoir l’éditer. 
 
Thinglink 
 
Application d’annotation d’image.
iPad : Gratuit / Anglais 
Android : Gratuit / Anglais
Windows : Gratuit / Abonnement web / Anglais
https://www.thinglink.com
 
Application d'annotation d'images qui vous permet d'ajouter des repères avec des contenus comme du texte, des images, des vidéos et des liens url. Vous pourrez partager votre production par courriel ou en l'insérant dans votre site web.
 
Skitch
 
Application d’annotation d’image.
iPad : Gratuit / Français 
Android : Gratuit / Français
Windows : Gratuit / version intégrée à evernote
https://evernote.com/intl/fr/skitch
 
Application d’annotation d’images, de photographies. Il suffit de faire une capture d’écran de l’image pour ensuite l’annoter et y ajouter un dessin à main levée, des flèches et du texte. La production peut ensuite être projetée sur une passerelle multimédia,  Apple TV par exemple, partagée dans l’application Photos, envoyer sur Twitter ou par courriel ou encore archivée sur Evernote afin d’y ajouter un commentaire.
 
Prezi
 
Application de présentation et de création de schéma. 
iPad : Gratuit / Français
Android : en développement
Windows : Gratuit / Abonnement web / Version bureau
http://prezi.com
 
Application de présentation, Prezi peut aussi être un outil de création de schémas. En effet, il est possible de tracer des lignes et des flèches et d’y associer des formes. L’insertion d’images et de texte à l’intérieur du schéma est simple. L’application permet aussi le travail collaboratif sur une même présentation en mode synchrone.
 
 
Mindomo
 
Application de création de schéma. 
iPad : Gratuit / Abonnement web / Français
Android : Gratuit / Abonnement web / Français
Windows (version de bureau seulement) : Gratuit / Abonnement web /Français
https://www.mindomo.com
 
Application de réalisation de réseaux conceptuels, Mindomo offre divers thèmes de couleur prédéfinis, qui peuvent être personnalisés à souhait. Les réseaux de Mindomo ont une apparence épurée et peuvent contenir un grand nombre et une grande variété d’informations : notes, liens URL, listes de tâches, images et icônes. 
 
 

 

 
 
 
 

Analyse de documents textuels

Si les appareils mobiles n'offrent pas la convivialité idéale à la production de situation d'écriture, leur format réduit apparaît quant à lui tout à fait approprié pour la recherche, la lecture et l'analyse de documents que ce soit à l'école, en transport ou à la maison.
 
 

Démarche d'interprétation 

Une démarche structurée d'analyse peut aider l'élève à dégager l'information pertinente d'un texte et faciliter sa compréhension de celui-ci. Cette démarche intègre différentes étapes qui permettront à l'élève de répertorier des documents dans une bibliothèque, de surligner les mots importants ou d'annoter le texte, pour enfin organiser l'information recueillie en vue de répondre à une question de recherche.

Voici la démarche proposée dans le Programme de formation en univers social :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories 

Il existe plusieurs catégorisations possibles permettant de dégager les éléments essentiels d'un texte. Le choix d'une catégorie doit tenir compte de l'intention de la question de recherche.

L'élève peut surligner, souligner ou encercler les éléments importants du texte à l'aide d'un code de couleur. Il peut également utiliser des symboles.  

a) aspects de société

 

b) 3QPOC

 

Formats de documents

Vous trouverez ci-joints des exemples d'activités réalisées à partir d'une question de recherche donnée. Les applications proposées tiennent compte des particularités des différents formats de documents : livres numériques (.epub), pages web (.html) et traitement de texte (.doc).

 

Saviez-vous que?

Des fonctions d'aide peuvent également être utilisées pour soutenir les élèves ayant des difficultés liées à la lecture.

  • Une synthèse vocale permet de lire le texte à partir d'une voix artificielle.
  • Un dictionnaire intégré ou application indépendante existe pour comprendre le sens de certains mots.
  • Le mot lu peut être mis en évidence parce qu'il se surligne lors de la lecture par la synthèse vocale.
  • La grosseur du caractère des mots peut être modifiée, le fond d'écran peut être changé, etc. 
 
 

 

 

 

 

Livres numériques

Analyser un texte provenant d'un livre numérique

Cette section propose une combinaison d'applications utiles à l'analyse de textes provenant de livres numériques (format .epub).

À partir de la même question de recherche, deux démarches distinctes vous sont présentées :

  • l'une à partir d'un livre numérique libre de droits téléchargé à partir du site Projet Gutenberg;
  • l'autre à partir d'un livre numérique emprunté sur le site de la Bibliothèque nationale du Québec. 

 

 

DÉMARCHE A

Téléchargement d'un livre numérique

1- Problématique

  • L'enseignant formule une question de recherche : Athènes est-elle une société démocratique?
  • L'analyse d'une ou plusieurs images peut également servir d'amorce pour impliquer les élèves dans l'identification de la problématique.

2- Rechercher des ebooks libres

Site Web du projet Gutenberg 

Le projet Gutenberg est une bibliothèque qui regroupe des livres numériques appartenant au domaine public, dont plusieurs grands classiques. 

  • À partir d'un navigateur Internet (Google chrome, Explorer, Mozilla Firefox), l'élève accède au site web du projet Gutenberg. Puis, il recherche dans le catalogue des livres pertinents en lien avec sa problématique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • L'élève télécharge la version EPUB dans Dropbox, Google drive ou Microsoft Cloud.

3- Entreposer ses livres dans une bibliothèque virtuelle

iBooks ou Google Play Books

  • L'élève entrepose son livre dans sa bibliothèque virtuelle.
  • Il surligne ou souligne les mots du texte à l'aide d'un code de couleurs établit en fonction de la catégorie choisie.
  • Il complète son analyse en ajoutant des notes personnelles.

4- Rédiger dans un document collaboratif

Google Drive

  • L'élève répond à la question individuellement ou en équipe dans un document collaboratif.

 

 

DÉMARCHE B

Emprunter un livre numérique

1- Problématique (voir DÉMARCHE A - Téléchargement d'un livre numérique)

2- S'abonner et emprunter des livres à la BANQ

  • Au préalable, l'élève doit s'abonner à la Bibliothèque et archives nationales du Québec.
  • Dans le catalogue IRIS, vous pouvez effectuer une recherche avancée ce qui vous permet de limiter la recherche par thème et par type de documents (livres numériques).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3- Entreposer ses livres empruntés et créer des signets

Bluefire Reader

L'élève ouvre son livre emprunté et débute une première lecture.

Il souligne les extraits pertinents du texte et ajoute un signet. Ces extraits deviennent alors des signets de lecture que l'élève peut consulter dans l'onglet Signets.

L'élève peut également accompagner ses signets de notes personnelles.

4- Rédiger dans un document collaboratif (voir Démarche A- Téléchargement d'un livre numérique)

 

Saviez-vous que?

L'application Calibre permet de convertir rapidement des documents PDF en livres numériques de format .epub.

 

Bluefire Reader

iPad : Gratuit

Android : Gratuit
www.bluefirereader.com

Bluefire Reader est une application qui permet la lecture de livres numériques en format ePub et PDF. Elle permet de surligner du texte, d'annoter et de créer des signets. Certaines bibliothèques, comme la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, exigent que les livres empruntés soient téléchargés dans cette application.
 
 
 
 

 

Pages web

Analyser un texte provenant de pages Web

Cet exemple de scénario propose une combinaison d'applications utiles à l'analyse de textes provenant de pages Web (format .html).

 
 

SCÉNARIO 

1- Problématique

  • L’enseignant présente la question de recherche aux élèves : Qu’est-ce qu'une colonie comptoir? 
  • L'analyse d'une ou plusieurs images peut également servir d'amorce pour impliquer les élèves dans l'identification de la problématique.

 

2- Recherche et bibliothèque virtuelle 

Diigo

  • L'élève crée un compte dans l'application Diigo.
  • À partir du navigateur intégré, il recherche des textes dans Internet et ajoute ceux-ci à sa bibliothèque Diigo. 

 

3- Nuage de mots

Wordsalad

  • Avant de réaliser une première lecture, l'élève copie son texte dans l'application Wordsalad.
  • Lorsque le nuage de mots est généré, l'élève enregistre l'image dans sa pellicule.
  • Puis, il observe le nuage de mots et identifie le sujet général du texte :

- Quels mots reviennent le plus souvent? (Exemples : colonie, France, commerce, compagnie, nouvelle, fourrures, associés)

- Qui sont les acteurs? (Exemples : associés, habitants, soldats, colons, armée, hommes, compagnies, seigneurs)

- Quels sont les repères de temps? (Exemple : 1627, 1645, 1663)

  • Le nuage de mots met en évidence les principaux éléments d'un texte. Il aide l'élève à définir le sujet principal du texte en mettant l'emphase sur la prédominance de certains mots. Il permet à l'élève de se familiariser avec certains mots-clés ce qui facilitera le repérage de ceux-ci lors de la première lecture du texte.

 

4- Gestion des signets

Diigo

  • L'élève débute une première lecture des pages Web ajoutées précédemment à sa bibliothèque Diigo (signets). Il repère les extraits pertinents et les surligne à l'aide de la fonction "highlight".  

 

  • Puis, l'élève ajoute des notes personnelles qui seront identifiées automatiquement par une date. Les notes peuvent être ajoutées lors de la première lecture, c'est-à-dire directement dans la page Web, ou à partir des extraits conservés dans la bibliothèque.

 

  • L'élève organise ses signets avec des étiquettes (tags). Il peut également rassembler ses signets dans une liste. 

 

5- Carnet d'activités

Evernote

  • L'élève rédige sa réponse dans une note de l'application Evernote. Il peut également utiliser la synthèse vocale intégrée à son appareil pour dicter son texte.
  • Il bonifie sa réponse en ajoutant des images, des photos et des notes vocales. Les images peuvent être modifiées par l'annotation ou l'ajout de formes et de dessins.
  • Il partage sa note avec son enseignant directement par courriel ou en l'ajoutant à un carnet de notes partagé.
 
 
 

Saviez-vous que ?

Le Service national du RÉCIT de l'univers social vous propose des banques de documents textuels en lien avec les programmes de formation en univers social.

Pour le primaire 

Sociétés et territoires

  • http://primaire.recitus.qc.ca/

Pour le secondaire 

Documents d’histoire

  • http://documents.recitus.qc.ca/
 
 
 
APPLICATIONS

Diigo

iPad/iPod : gratuit
Android : gratuit

www.diigo.com

Diigo est une application multiplateforme qui permet à l'élève de réaliser une recherche à la maison ou en classe et ce, à partir d'une tablette (navigateur intégré) ou d'un ordinateur (copier les hyperliens). En outre, l'enseignant peut également créer un groupe Diigo pour que les élèves partagent les résultats de leur recherche. Les membres du groupe peuvent également ajouter des commentaires. Les documents ajoutés à Diigo peuvent être consultés en mode hors-ligne.

 
 

Wordsalad

 

iPad/iPod : gratuit

Android : gratuit

Wordsalad est une application qui permet de créer des nuages de mots stylisés à partir d'un texte. Elle propose différentes couleurs et polices. Enfin, le nuage de mots produit par l'élève permet de mettre en évidence les mots récurrents d'un texte.
 

 

Evernote

 

iPod/iPad : gratuit
Android : gratuit

Evernote est une application multifonctionnelle qui permet à l'élève de regrouper au même endroit ses activités réalisées en classe pendant l'année. Plusieurs modes de classement sont également proposés (titre de la note, création de carnet partagé ou non, ajout d'étiquettes, par destination. Il s'agit également d'une application multiplateforme qui permet à l'élève d'accéder à ses notes à la maison ou en classe et ce, à partir d'une tablette ou d'un ordinateur. 

 
 

Traitements de texte et autres

Analyser un texte provenant de traitements de texte ou autres formats

Cette section propose une combinaison d'applications utiles à l'analyse de textes provenant de traitements de texte (formats .odt, .doc, etc.), de présentations (formats .odp, .ppt, .key) et du format Portable Document Format (.pdf).

SCÉNARIO

1- Problématique

  • L'enseignant présente la question de recherche aux élèves : Quelles réformes économiques ont été mises en place avec la Révolution tranquille?
  • L'analyse d'une ou plusieurs images peut également servir d'amorce pour impliquer les élèves dans l'identification de la problématique.

 

2- Recherche de documents

Mozilla Firefox, Google chrome, Safari

  • L'élève recherche dans Internet des documents pertinents en utilisant des mots-clés appropriés.
  • Il est possible d'ajouter les extensions .doc ou .pdf dans la barre de recherche pour identifier les documents disponibles en ligne dans ces formats.

 

3. Entreposage de documents dans les nuages

Google drive, Dropbox

  • L'élève importe les documents qu'ils jugent pertinents dans un service infonuagique.
  • Une fois sa bibliothèque de documents complétée, il ouvre le document à analyser dans l'application Notability.

 

4. Analyse de textes

Notability

  • L'élève encercle, surligne ou souligne les mots pertinents du texte ou d'un extrait de texte à l'aide d'un code de couleurs établit en fonction de la catégorie choisie.
  • Il complète son analyse en ajoutant des images et des notes vocales.

5. Synthèse

Popplet

  • L'élève répond à la question initiale à l'aide d'un idéateur.

 

APPLICATIONS
 

Notability

iPad : 2.99$

www.gingerlabs.com

Notability est une application qui permet à l'élève d'annoter ses documents, d'y ajouter des images et des notes vocales. L'élève peut encercler, surligner ou souligner les mots importants à l'aide des différentes couleurs disponibles. Il peut également créer ses propres dessins. 
 
 

Popplet

iPad : Gratuit / 4.99$ / anglais
www.popplet.com

Popplet est une application de création de réseaux conceptuels. Elle permet d'intégrer des images, du texte et de dessiner à l’intérieur d’une bulle. Les réseaux conceptuels peuvent être exportés sous forme d’image (.jpg) ou en format PDF (.pdf). En version gratuite, l’application permet de réaliser un seul réseau conceptuel, mais possède toutes les fonctions essentielles. 
 
 
 
 

 

L'actualité

L'actualité et les appareils mobiles

Suivre l’actualité grâce aux appareils mobiles, c’est avoir accès à l’information en tout temps, mais aussi contribuer au flux continu d’informations.  Il faut cependant amener les élèves à faire un usage approprié de l’information, à savoir quand et comment s’informer et surtout, à ne pas se laisser submerger par l’information et aborder les enjeux seulement en surface.  Pour en savoir plus sur la recherche et la veille médiatique, consultez notre dossier sur le sujet.
 
Vous voulez suivre et commenter l’actualité en classe avec vos élèves en utilisant des appareils mobiles? Voici une démarche simple qui vous permettra de ne rien manquer de l’actualité.   
 
Cliquer sur l'image pour l'agrandir
 
1- S’informer
 
On peut rapidement être submergé par le flux continu de l’actualité. C’est dans ce contexte que la méthode historique - et plus particulièrement la capacité de développer de bonnes stratégies de recherche - devient véritablement significative dans la formation générale des élèves. Si la technologie a contribué à accélérer ce mouvement incessant d’informations, elle a aussi fourni des outils pour s’y retrouver. En plus des moteurs de recherche, l’utilisation des flux RSS deviennent un incontournable.
 

Qu’est-ce qu’un flux ou fil RSS?

De l’anglais « Really Simple Syndication », le flux RSS vous permet de recevoir automatiquement les nouvelles fraîches de différentes sources d’information. Vous n’avez plus à visiter toutes les pages de vos quotidiens préférés et vous pouvez classer l’information par sujets. Une adresse de fil RSS se termine par .rss ou par .xml et est souvent représentée par l’icône ci-dessus. Sur les appareils mobiles, gardez votre doigt sur l’icône et copiez le lien. Pour en savoir plus sur les flux RSS, consultez ces vidéos :

RSS en bon français

Les fils RSS et le site monde contemporain

 

Les flux RSS
 
Les quotidiens
Les fils RSS de quotidiens comme Le Devoir, La Presse ou Radio-Canda se trouvent habituellement dans le bas de la page. Plusieurs flux sont disponibles. Par exemple, Radio-Canada en possède plus d’une centaine qui sont classés par sujets ou auteurs.
 
 
Google actualité
Google Actualités, un moteur de recherche qui s’alimente à 500 sources francophones d’information, permet de générer des flux RSS sur différents sujets. Vous aurez donc les nouvelles constamment mises à jour sur des thèmes de votre choix : de l’information sur les risques naturels? les conflits? les gaz de schistes? les politiques d’immigration? une commission d’enquête?
 
Un agrégateur de flux RSS
Un agrégateur permet de réunir toutes vos adresses intéressantes de flux RSS. Feedly nous apparaît comme l'outil le plus intéressant car il est disponible sur plusieurs plateformes.  Il se présente sous la forme d'un journal ou vous pourrez classer vos flux d'information en dossiers.  Pour utiliser Feedly vous devez posséder un compte Google, Twitter, Facebook ou Microsoft
 
 
Capture d'écran de l'application Feedly

 

2- S’informer grâce aux réseaux sociaux
 
Il n’est pas nécessaire de “tweetter” ou “gazouiller” pour utiliser Twitter. Les événements récents en Égypte et plus près d’ici avec le conflit étudiant au Québec ont une fois pour toutes confirmer Twitter comme véritable outil de communication et d’information. L’information y circule rapidement et il faut particulièrement faire preuve d’esprit critique. Lorsque se déroule un événement important, consultez la page de recherche de Twitter ou utiliser l’onglet #découvrir dans l’application mobile. Pour en savoir plus sur Twitter, voici quelques liens utiles et consulter cette vidéo.
 

Microblogue

Le microblogging, dérivé de la messagerie instantanée, permet de diffuser de l’information en allant à l’essentiel en 140 caractères. Ce n’est pas un seul gazouillis, mais bien la somme des gazouillis sur un sujet donné qui constitue une source d’information intéressante.

 

Capture d'écran de la fonction "Découvrir" de Twitter, Gaz de schiste, 2 novembre 2012

 

3- Créer et alimenter un blogue
 
Suivre l’actualité, c’est aussi l’analyser, la commenter et en débattre. Le tout peut se faire en classe, mais le blogue est un magnifique moyen de partager ses réflexions et de confronter ses opinions. Le suivi de l’actualité peut se faire de façon journalière ou par thèmes. La possibilité de laisser des commentaires est un moyen intéressant d’impliquer les élèves dans un débat où ils doivent argumenter, citer des sources et ce, en échangeant avec des collègues de classe ou même des utilisateurs externes.  
 

Un blogue

Site Web personnel tenu par un ou plusieurs blogueurs qui s'expriment librement et selon une certaine périodicité, sous la forme de billets ou d'articles, informatifs ou intimistes, datés, à la manière d'un journal de bord, signés et classés par ordre antéchronologique, parfois enrichis d'hyperliens, d'images ou de son, et pouvant faire l'objet de commentaires laissés par les lecteurs - Grand dictionnaire terminologique

 

Parmi les quelques expériences de blogue en milieu scolaire, nous citerons le blogue de Michel Lamarche, enseignant le cours de Monde contemporain à l’école Félix Leclerc.
 
L’enseignant utilise gratuitement wordpress.com. Il s’agit d’un outil de blogue complet, relativement simple d’utilisation, offrant des possibilités de personnalisation.
 
Voici en résumé son utilisation du blogue en classe :
 
 
Avec l’application mobile de Wordpress vous pourrez administrer votre blogue, consulter et rédiger des articles et des commentaires. Enfin, vous pourrez prendre des photographies avec votre appareil mobile et les intégrer directement dans un article au besoin.
 
Capture d'écran de la version mobile de Wordpress
 
 
 
4- Applications 
 
 

Feedly

iPad : gratuit / anglais 
Android : gratuit / anglais

Agrégateur de flux RSS où vous pourrez ajouter des flux RSS des principaux quotidiens francophones à l'aide du moteur de recherche et les classer dans des dossiers afin d'organiser l'information.  Vous pourrez aussi ajouter un flux RSS provenant directement de Google actualité : 

  1. Réaliser une recherche dans Google et cliquer sur Actualité
  2. Dans la page, repérer et cliquer sur "explorer en détails"
  3. Ensuite, dans le bas de la page cliquer sur l'icône RSS pour ouvrir le fil dans Feedly
  4. Ajouter le fil dans feedly en appuyant sur +

 

 

 

 

 

 

 

 

Twitter

iPad : gratuit / français
Android : gratuit / francais

L’application vous permet d’accéder à votre compte où vous retrouvez toutes les fonctionnalités de la version Web de Twitter. Vous pourrez aussi consulter des gazouillis des personnes que vous suivez ou faire une recherche de mot clic à l’aide de la fonction #découvrir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Wordpress

iPad : gratuit / français
Android : gratuit / francais

Avec l’application, vous pourrez consulter et rédiger des articles et des commentaires. L’application tire profit de la mobilité en ajoutant la possibilité de prendre une photographie et de l’ajouter directement dans un article.

 

 

 

 

 

 

 

Flipboard

iPad : gratuit / français
Android : gratuit / français

Flipboard est un agrégateur de flux RSS qui peut aussi être connecté à vos comptes Facebook, Twitter, Google, etc. Au moment de l’installation, il suggère des contenus qui peuvent tous être modifiés. Assurez-vous de modifier votre “guide de contenu” en sélectionnant “Canada” dans les réglages (une roue dentelée dans le bas de l’application). Vous pourrez ensuite ajouter des contenus en français en cliquant sur la loupe. Il offre une expérience de navigation différente qui s’inspire de la consultation d’un livre ou d’une revue. En savoir plus sur Flipboard

 

La cartographie

 

La mobilité et la cartographie 

Les appareils mobiles changent notre rapport au territoire, que ce soit par l’usage du GPS ou par l’utilisation d’applications qui nous permettent de trouver un musée, un parc, un commerce, etc… Mais, la mobilité et la cartographie, c’est bien plus que l’accès à de l’information géolocalisée. C’est aussi la possibilité de créer des contenus originaux. En effet, les appareils mobiles permettent maintenant de dessiner à main levée sur une carte, ce qui est un avantage pédagogique non négligeable. Vous pourrez certainement trouver une occasion d’aller sur le terrain pour faire l’expérience du territoire avec vos élèves, prendre des photos, annoter des cartes et photographier des paysages. La géographie s’apprend par les pieds : il faut marcher le territoire.

1- Carte schématique et croquis de paysage

Dessiner et schématiser, c’est dégager les traits essentiels d’un espace géographique. Les outils d’annotation comme Skitch vous permettent de réaliser des cartes schématiques et des croquis de géographie rapidement.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Dessin simple et annotation d'une carte

Relever l’essentiel d’un paysage ou d’un territoire demande un esprit de synthèse et une bonne compréhension d’un enjeu géographique. Pour réaliser une carte schématique simple, une application telle que Skitch permet de naviguer directement sur Google Maps et d’annoter la carte comme dans l’exemple ci-dessous. 

L’application permet aussi d’annoter des photos, des images et des documents pdf ou une page web et de partager les productions par courriel ou avec Evernote. Dans l’exemple ci-dessous, nous avons pris une capture d’écran dans l’application Google maps. L’image se retrouve dans l’application Photos ou Galerie selon l’appareil que vous utilisez. Vous pourrez par la suite la récupérer dans Skitch.

 


Comment faire une capture d’écran sur 
une tablette numérique?

iPad : appuyer en même temps sur le bouton d’allumage (en haut à droite) et le bouton principal (sur le iPad).

Android : appuyer en même temps sur le bouton "marche/arrêt" et "volume bas".

Windows : appuyer en même temps sur le bouton “Windows” et “volume bas”.

 

Pour en savoir plus sur la création de cartes schématiques et de croquis de géographie ou sur l’utilisation d’images satellites, consultez nos dossiers thématiques sur le sujet.

 

Repères géolocalisés avec contenu et trajets

Pour créer des cartes avec des contenus géolocalisés tout en les annotant de façon dynamique, les applications ne sont pas encore tout à fait au rendez-vous. Il existe bien quelques applications comme Click2map sur iPad et sur Android, mais nous avons rencontré quelques problèmes techniques lors des essais.

Ce genre d’outils répond à un besoin spécifique de géolocalisation et de réalisation de cartes plus complexes à plus grande échelle ou qui demandent un niveau de précision plus élevé. Certains outils comme comme Scribblemaps, Google maps Engine ou Cartograf sont accessibles en ligne avec un navigateur, mais n’offrent pas encore une expérience satisfaisante avec la tablette. Certains de ces outils permettent la collaboration entre utilisateurs ce qui ouvre des possibilités pédagogiques intéressantes puisqu’ils permettent aux élèves de bâtir une carte collective et de comparer et d’analyser leurs données. Espérons que dans les prochains mois, des applications permettront de faire ce genre de travail. 

 

2- Géocaching

 

La géocache  est une activité extérieure divertissante qui consiste à utiliser la technologie du Géo-Positionnement par Satellite (GPS) pour trouver des caches qui contiennent de petits journaux de bord et parfois même des objets. La géocache peut être utilisée pour permettre à l'élève d'explorer des territoires et d'observer des paysages. Un parcours riche en découvertes peut amener l'élève à approfondir plusieurs compétences du programme du primaire et du secondaire en univers social. Certaines applications comme Géocaching intro vous permettent de trouver ces caches. Il faut cependant avoir une connexion cellulaire pour utiliser l’application à l’extérieur.

 

3- Atlas et carte de référence

Les cartes, les statistiques, les graphiques ont depuis toujours été essentiels à l’étude de la géographie. Les outils comme Google Earth et MapsWithMe sont des incontournables pour obtenir plus d’informations sur une réalité géographique. Ils restent des outils de consultation, comme l’était l’atlas, mais ne sous-estimons pas l’intérêt des contenus géolocalisés :

 

Ville en 3D

Ce qui était une curiosité est maintenant devenu une véritable expérience de navigation à vol d’oiseau sur Google Earth ou sur l’application Plans de Apple. Tous les bâtiments sont en relief, ce qui permet d’apprécier l’élévation, l’organisation et la densité de villes comme Rome, New York, Montréal ou Barcelone. On peut s’y perdre facilement, c’est pour cette raison que l’utilisation du moteur de recherche et de la boussole pour repositionner le nord sont des outils essentiels. Peu de villes sont encore disponibles, on imagine qu’elles s’ajouteront graduellement.

 

4-Applications 

Skitch

 

iPad : Gratuit / français
Android : Gratuit / français
Windows : Gratuite / français

L’application Skitch permet la réalisation et l’annotation simple d’images, de photographies, de cartes et de sites Web. Il suffit de faire une capture d’écran de la carte pour ensuite l’annoter et y ajouter un dessin à main levée, des flèches et du texte. La production peut ensuite être projetée sur une passerelle multimédia,  Apple TV par exemple, partagée dans l’application Photos, envoyer sur Twitter ou par courriel ou encore archivée sur Evernote afin d’y ajouter un commentaire.

 

Géocaching intro

 

iPad : Gratuit (3 caches les plus près) / 12,99$ / anglais
Android : Gratuit (3 caches les plus près) / 12,99$ / anglais

L’application, Géocaching intro, disponible pour iPad (il faut chercher cependant dans les applications iPod) et sur Android, vous permet d’afficher les 3 caches les plus près de vous. Il faut cependant avoir une connexion cellulaire pour utiliser l’application à l’extérieur. Une fois la cache trouvée, vous pourrez ajouter des photos et des commentaires afin de documenter votre trouvaille.

 

Google Earth

 

iPad : Gratuit
Android : Gratuit

Google Earth reste un incontournable, il offre des contenus supplémentaires géolocalisés comme des photographies de Panoramino, des images StreetView, des vidéos Youtube, des articles de Wikipédia et une vue de certaines villes en 3D. Cependant, les élèves peuvent s’y perde rapidement : l’application est un peu déroutante du point de vue de l’orientation, on perd littéralement le nord…

 

 

MapsWithMe

 

iPad : Gratuit / 4,99$ (moteur de recherche et signets) / français
Android : Gratuit / 4,99$ (moteur de recherche et signets) / français

Application de cartes pouvant être utilisées hors ligne. Il faut cependant télécharger les cartes avant de partir. Idéal pour une utilisation à l’extérieur de la classe ou pour éviter de surcharger le réseau.  Idéal pour une exploration du territoire ou pour réduire la consommation de la bande passante. Enfin, d’un point de vue didactique, l’intérêt principal est de pouvoir orienter les élèves vers des cartes en particulier. Il y a moins de contenu que dans Google Earth, mais c’est pédagogiquement plus efficace.

 

 

La construction de concepts

La construction de concepts et les appareils mobiles

La construction de concept est une tâche adaptée pour les appareils mobiles puisque que l’élève n’a pas à rédiger de longs textes. Souvent, une idée, quelques mots ou une courte phrase suffisent. La construction de concepts ou la réalisation de cartes d’exploration permet aux élèves de préciser leur compréhension des concepts importants et plus difficiles comme l’industrialisation ou l’urbanisation.  Pour en savoir plus sur la construction de concepts.
 

Démarche d’utilisation d’outils de construction de concepts:

Les idéateurs, comme Popplet ou Mindomo, permettent aux élèves de réaliser des cartes d’exploration ou des réseaux conceptuels très rapidement. Ces réseaux peuvent être réorganisés, complexifiés et partagés très facilement. De plus, les élèves peuvent y ajouter des images et des cartes, ce qui contribue à illustrer certaines représentations d’un concept qui pourraient être difficiles à traduire en mots. Les idéateurs permettent un traitement de l’information qui est non-linéaire et stimulent ainsi la créativité des élèves.

Image 1 : Réseau conceptuel réalisé à l’aide de Popplet

 

La mobilité
Sur le plan de la mobilité, les élèves peuvent réaliser rapidement un réseau conceptuel sur l’aménagement d’un territoire ou lors d’une visite d’un lieu historique en prenant des photographies directement à partir de Popplet ou Mindomo. Sur Popplet, ils peuvent dessiner sur les photographies qui ont été prises lors de la sortie et amorcer leur réseau conceptuel. Les élèves pourront comparer un lieu avec une photographie d’époque pour en dégager les changements.

Image 2 : Réseau et annotation d’images réalisés à l’aide de Popplet.

Jumeler des applications

Popplet ou Mindomo s’utilise facilement avec Skitch qui permet d’analyser plus en profondeur des documents iconographiques ou des paysages.

Image 3 : Analyse d’un document iconographique réalisé avec Skitch. Pour en savoir plus sur l’analyse de l’image et Skitch.

 

Image 5 : L’image peut être par la suite insérée dans le réseau conceptuel

 

Multiplateforme

Enfin, avec la version en ligne de Popplet ou Mindomo, vous pourrez créer des réseaux conceptuels au TBI en utilisant un navigateur Web. Popplet offre de son côté des possibilités de collaboration sur un même réseau conceptuel.

Image 4 : Popplet utilisé au TBI

 

Les applications

 Popplet
iPad : Gratuit / 4.99$ / anglais
www.popplet.com


En version gratuite, l’application permet de réaliser un seul réseau conceptuel, mais possède toutes les fonctions essentielles. Dans Popplet, vous pourrez intégrer des images et du texte ou dessiner à l’intérieur d’une bulle. Vous pourrez exporter votre réseau conceptuel sous forme d’image (JPG) ou en PDF. 

 
L’utilisation de l’application mobile de Popplet est d’une extrême simplicité et se révèle des plus intuitives. Vous pourrez disposez facilement les bulles selon le schéma que vous désirez et leur donner des couleurs variées pour mieux distinguer différentes catégories d’informations. Toutefois, vous ne pourrez pas insérer dans vos bulles des liens vers des sites web ou vers d’autres documents, ni intégrer des notes supplémentaires. 
 
Certaines fonctions intéressantes telles que le mode présentation ou la collaboration en temps réel ne sont disponibles que sur la version en ligne. Par ailleurs, la version gratuite de l’application web permet de réaliser jusqu’à cinq réseaux conceptuels et peut facilement être utilisée avec le TBI. À noter : il est impossible d’utiliser la version web de Popplet à partir du navigateur de votre tablette.

 

 Mindomo
iPad : Gratuit / Abonnement web / Français
Android : Gratuit / Abonnement web / Français
Windows (version de bureau seulement) : Gratuit / Abonnement web /Français
https://www.mindomo.com/

 
La version gratuite permet de réaliser autant de réseaux conceptuels que désiré, tant sur la version web que pour l’application mobile. Elle offre divers thèmes de couleur prédéfinis, qui peuvent être personnalisés à souhait. Les réseaux de Mindomo ont une apparence épurée et peuvent contenir un grand nombre et une grande variété d’informations : notes, liens URL, listes de tâches, images et icônes. 
 
Les menus rétractables sont une autre caractéristique intéressante de Mindomo, qui permettent d’inclure davantage de sujets secondaires sans avoir à les développer en tout temps. Enfin, le mode présentation constitue un atout pour les enseignants qui veulent utiliser l’application en classe, d’autant plus que ce mode fonctionne la version web comme la version mobile.
 
Si Mindomo présente de nombreux avantages, il est toutefois regrettable qu’il ne permette pas aux utilisateurs de disposer les bulles et les branches du réseau à leur guise. Cela peut s’avérer problématique, par exemple pour la réalisation d’organigrammes représentant les structures du pouvoir politique. Par ailleurs, et comme dans le cas de plusieurs autres applications, l’application mobile est plus limitée que la version web. Cette dernière permet en effet de travailler en mode collaboratif, d’inclure des vidéos dans les réseaux conceptuels et offre de plus grandes possibilités de partage, notamment en format word et excel. À noter : il est possible d’utiliser la version web à partir du navigateur d’une tablette.
 

 

 Inspiration
iPad : Gratuit / 9,99$ / Français
http://www.inspiration.com/

En version gratuite, l’application mobile permet de réaliser jusqu’à cinq réseaux conceptuels. Grâce à Inspiration, vous pourrez très facilement créer des schémas visuellement attrayants, comprenant des bulles aux formes et aux couleurs variées, de nombreuses polices d’écriture, une multitude d’icônes. Il vous sera possible d’ajouter des images, des photos, des notes textuelles ou audio à vos bulles. Vous serez également en mesure de donner à vos schémas la forme que vous souhaitez, et même de les visualiser sous forme de plans.
 
S’il est impossible de collaborer à plusieurs sur un même diagramme, il s’avère très facile de partager ses schémas en format images (png). Ceux et celles qui disposent de la version payante bénéficieront d’options de partage supplémentaires, notamment les formats PDF, Dropbox et iTunes. Les enseignants apprécieront sans doute l’espace pour les instructions qui leur permettra de créer des consignes textuelles ou audio pour leurs élèves.  Enfin, ils pourront recourir aux nombreux modèles fournis dans l’application (dont plusieurs en français) pour créer leurs schémas conceptuels.
 
 

 

 

 

Exemple de Scénario : le concept d’industrialisation

1- Exploration
Questionner les élèves sur les produits de consommation

  • Noter les idées au TBI
  • Identifier avec la classe une première catégorisation
  • Identifier une définition provisoire

2- Représentation mentale
Consulter le site Sociétés et territoires. Les élèves doivent identifier les éléments importants liés à l’industrialisation au Québec. Amorcer le réseau conceptuel.

S’assurer que les éléments importants sont présents dans le réseau conceptuel.

Compléter le réseau conceptuel à l’aide des textes. Voici quelques liens de référence : 

3- Abstraction

  • Compléter le réseau conceptuel avec des photographies actuelles des concepts d’industrialisation, d’urbanisme, de ressources naturelles, etc.
     
  • On encouragera les élèves à prendre eux-mêmes des photos qui illustreraient le concept ou, lorsque ce n’est pas possible, à trouver ces photos sur Internet (en respectant les droits d’auteurs). 

 

 

La démarche de recherche

 

La démarche de recherche

Pour développer les compétences prescrites, l’élève doit être
placé dans des situations qui l’engagent dans la démarche
 
[de recherche]. Celle-ci s’inscrit dans une perspective qui conduit
l’élève à réfléchir età se questionner à chacune des étapes de
son parcours.

- Programme de formation de l’école québécoise

 

La démarche de recherche en univers social encadre le travail des élèves du début du primaire à la fin du secondaire. La structure qu’elle propose vise à inculquer à l’élève une réflexion inspirée de la démarche scientifique. Ainsi, celui-ci est d’abord appelé à s’interroger pour ensuite formuler des hypothèses et valider celles-ci. L’application de cette démarche prend différentes formes comme la réalisation d’un travail de recherche ou la préparation d’un exposé oral. Pour en voir un exemple, consultez notre dossier sur la planification d’une recherche sur Internet.

 

Les appareils mobiles peuvent certainement jouer un rôle dans cette démarche de recherche. Les étapes de la démarche où l’élève recueille et consigne l’information nous apparaissent particulièrement appropriées pour l’exploitation des appareils mobiles. Il pourra, entre autres, se déplacer dans différents lieux physiques et virtuels pour recueillir des données et classer celles-ci à l’aide d’outils adaptés à ses besoins.

 

Nous proposons ici un exemple de démarche de recherche supportée par un appareil mobile. Cet exemple repose sur des principes de l’apprentissage mobile :

 

 

Cet exemple n’est qu’une possibilité parmi plusieurs autres. Pour voir d’autres applications à exploiter dans la démarche de recherche, consulter notre page Approfondir la démarche de recherche.

(image mobilité et démarche)

Voici comment on pourrait transposer cette démarche dans un scénario concret de recherche sur un sujet en histoire. 

Scénario : une recherche sur la société québécoise vers 1980

1- Problématique

  • L’enseignant soumet une question aux élèves : qu’est-ce que l’intervention de l’État?
    • À l’aide de l’application Sticky Notes, les élèves tentent de définir le mieux possible le concept. Ils écrivent des idées, des tentatives de définition, des exemples d’intervention de l’État. L’enseignant circule dans la classe et pose des questions complémentaires pour alimenter la réflexion.
    • Retour en grand groupe pour partager les éléments de définition. On affiche les notes des élèves à l’avant à l’aide de la passerelle multimédia (si disponible)
    • Lorsque le groupe a atteint une définition fonctionnelle de l’intervention de l’État, l’enseignant leur soumet une question pour leur projet de recherche : Est-ce que l’État intervient dans la société québécoise vers 1980? Si oui, dans quels secteurs de la société intervient-il?
    • L’enseignant précise la forme de la production finale :
    • un rapport de recherche, incluant un texte, des images et d’autres documents multimédias jugés pertinents par l’élève
    • Le rapport devra répondre à la question de recherche et montrer des exemples d’intervention de l’État dans la société d’aujourd’hui
       

2- Collecte de données

  • La collecte d’informations se fait à la fois en bibliothèque et sur Internet. L’enseignant crée un groupe Diigo pour que les élèves partagent leurs sources d’information.
  • Que ce soit sur Internet ou en bibliothèque, les élèves prennent leurs notes de lecture avec Evernote, ce qui leur permet d’accéder à leurs notes de différentes plateformes et de les partager (si le travail est fait en équipe).
  • Tout au long de leur recherche, les élèves collectent également des images afin de les insérer dans leur rapport ou prennent leurs propres photos sur le terrain pour représenter l’intervention de l’État.
     

3- Organisation des données

  • L’enseignant propose d’utiliser un organisateur graphique afin de catégoriser les informations en fonction des secteurs de la société : politique, économie, culture, transport. Les élèves peuvent utiliser celui de leur choix. Dans le cas d’un travail en équipe, certains organisateurs graphiques permettent de travailler à plusieurs sur le même document.
     

4- Production finale

  • L’essentiel du texte peut être écrit dans l’application Google Document. Il est ainsi accessible à partir de différents appareils et peut être écrit à plusieurs dans le cas d’un travail d’équipe;
  • Ultimement, la production finale peut prendre n’importe quelle forme. Les élèves ont amassé et organisé l’information nécessaire à ce point-ci, il reste à trouver la manière optimale de la présenter.
     

Applications

 Evernote

iPod/iPad : gratuit
Androïd : gratuit

Evernote est une application de prise de notes offrant différentes fonctions. Elle permet de classer les notes en carnets, de réaliser des enregistrements audio accompagnant les notes, de sauvegarder les notes en ligne pour y avoir accès depuis différentes plateformes (mobiles ou non) et de partager les notes. Elle permet surtout de prendre des notes facilement puisque tout se fait au même endroit. Nul besoin de créer un document texte à chaque fois.

Pour en savoir plus...

 

 Diigo

iPad : gratuit
Androïd : gratuit

Diigo est un service en ligne qui permet d’archiver et d’annoter des pages Web et de créer un répertoire en ligne accessible au public. L’application mobile Diigo permet d’avoir accès à ces services depuis un appareil mobile. 

 

Sticky Notes

 

Ipad : gratuit (plusieurs équivalents)
Androïd : plusieurs équivalents

Sticky Notes permet de manipuler des papillons adhésifs virtuels. On peut y inscrire des informations pour ensuite les regrouper et les réorganiser. Cette application a des fonctions limitées, mais peut être utile pour mettre les premières idées d’un projet par écrit et en discuter. Depuis peu, on peut ajouter des images et des liens vers des sites internet dans les notes

Ligne du temps

L’histoire est une science qui étudie les sociétés et les hommes du passé. L’historien utilise des documents qui peuvent être de différentes natures : artefacts, documents écrits ou audiovisuels, illustrations, gravures, peintures, cartes, etc. Pour comprendre le passé, il faut aussi mettre de l’ordre dans le temps, c’est-à-dire replacer les événements chronologiquement pour interpréter l’évolution d’une réalité historique. Plus qu’une succession de dates, la ligne du temps est un outil qui permet de fixer des repères, d’établir une chronologie, de se donner une vue d’ensemble d’une réalité sociale ou d’une société. Elle permet aussi de saisir, entre autres, des éléments de continuité, de changement, de similitude et de différence.

Exemple d’activités et de combinaisons d’applications

1- Le temps
 
Pour simplifier la démarche de réalisation d'une ligne du temps, nous pouvons la résumer en trois types d'activités : 
 
La chronologie
Placer des événements en ordre chronologique afin de construire le récit historique.
 
La périodisation
Caractériser une période en relevant les événements importants.
  • Traditionnellement, la périodisation est représentée sous forme de ruban du temps.
  • La périodisation est souvent utilisée pour illustrer les “ruptures” historiques. Il est important de relever aussi les continuités dans ce cas.
 
Les causes et conséquences
Préciser les causes et les conséquences d'un événement marquant. L’histoire est une science de rétrodiction, c’est-à-dire qu’elle remonte de l’effet à la cause. Pour aborder les causes et les conséquences, l’élève peut utiliser 2 variables :
  • le temps : Identifier les causes ou conséquences immédiates ou à long terme
  • les aspects de société : Identifier les causes ou conséquences politiques, sociales, culturelles ou économiques
2- Le temps et les appareils mobiles
 
Quelques applications permettent de créer des lignes du temps sur les tablettes. Elles peuvent être classées en 2 catégories : les outils de mise en page et les outils de chronologie.
 
Certaines applications comme Timeline permettent de créer des lignes du temps et ce sans que celles-ci n’aient d’outil de datation qui permettrait de mettre les événements en ordre chronologique. Il appartient donc à l’utilisateur de placer sur la ligne du temps, à la bonne place et dans le bon ordre, les événements d’une réalité historique traitée. Malgré ce léger manque de précision, on gagne en efficacité parce que l’entrée de dates est souvent laborieuse et demande une syntaxe précise dans la plupart des applications.
 
Timeline (Android et iPad)
 
Pour plus de précisions et des lignes du temps plus complexes et qui demandent une échelle chronologique plus grande, il existe des outils plus traditionnels de chronologie comme TimelineEons.  L’application permet l’ajout d’événements, mais aussi de ruban du temps ce qui permet de travailler la périodisation avec les élèves.  

 

TiimelineEons (iPad)
 
Et pourquoi pas une application multiplatforme?
 
Thing link est une application d'annotation d'images.  En y insérant une image de ligne du temps en arrière plan, vous pourrez y ajouter vos événements et y ajouter une image ou une vidéo et une description.  N'oubliez pas d'inclure dans le bas de l'image, une légende afin de regrouper vos événements en catégories.  Enfin, Thinglink est disponible en version multiplateforme, ce qui permet de travailler sur les appareils mobiles, mais aussi en ligne et enfin de présenter les résultats au TNI.
 
Voir la version interactive sur le site Thinglink

Thinglink (iPad, Android, Web)

 
C'est votre projet pédagogique qui conditionnera l'utilisation d'une application ou d'une autre.  Pour les chronologies simples avec peu d'événements qui visent à faire le portrait d'une période, Timeline ou Grid suffiront. Pour les projets plus ambitieux qui demandent de travailler sur la longue durée, TimelineEons sera votre choix. 
 
GRID (iPad)
 
Enfin vous pourrez toujours utiliser l’application de la ligne du temps www.lignedutemps.qc.ca, vous devrez cependant utiliser l’application Puffin, un navigateur qui permet la lecture de Flash.
 
 
3- Les applications 
 
 

RWT Timeline

 

iPad : Gratuit / français
Android : Gratuit / français

Application simple permettant de réaliser des lignes du temps rapidement. La ligne du temps n’est pas datée, les événements qu’on y insère, peuvent être situés approximativement dans le temps par l’utilisateur. L’application permet d’exporter la production en pdf et de l’envoyer par courriel à son enseignant.

 

 

 

Thinglink

 

iPad : Gratuit / français
Android : Gratuit / français

Application d'annotation d'images où vous devez insérer une image de ligne du temps en arrière-plan (non fourni).  L'application permet d'ajouter des repères avec des contenus comme du texte, des images ou des vidéos. Vous pourrez partager votre production par courriel ou en l'insérant dans votre site web.  Voici un exemple de ligne du temps réalisé avec Thinglink.

 

 

 

TimelineEons

 

iPad : Gratuit / 5,99$ / français

TimelineEons permet l’ajout d’événements datés et de rubans du temps. L’utilisateur peut ajouter une image et une description et classer ses événements dans des catégories. Avec sa fonction de zoom, l’application permet de changer l’échelle chronologique et de visualiser une partie de la ligne du temps ou son ensemble. Dans sa version gratuite, qui contient de la publicité, l’application permet l’ajout de 10 événements, ce qui nous semble suffisant pour réaliser une ligne du temps significative sur une réalité historique donnée. Dans sa version payante, l’application permet d’exporter et d’importer des événements. C’est malheureusement le seul moyen d’accéder aux productions d’élèves.
 
 

 

Grid

 

iPad : Gratuit / français

Grid n’est pas, à la base, un outil de chronologie. L’élève peut réaliser des lignes du temps simples et imagées. Grid donne aussi à l’utilisateur un peu plus de liberté afin de mettre en valeur certains événements en leur donnant plus d’importance dans la mise en page de la ligne du temps. On y travaille comme dans une page blanche et moins dans un canevas préétabli avec une série de formulaires à remplir. Il n’y a pour l’instant pas d’outil d’exportation’ cependant, Grid permet de travailler en collaboration, c’est de cette façon que vous pourrez accéder aux travaux de vos élèves.
 
 
 

Des productions audiovidéos

Les appareils mobiles permettent de réaliser des enregistrements audios. L’élève peut ainsi s’enregistrer dans différentes circonstances pour prendre des notes vocales ou pour faire une production plus élaborée. Il existe des applications mobiles qui permettent de créer des productions originales facilement. Ces productions peuvent être très engageantes pour les élèves, il s’agit de diriger leur enthousiasme vers une réalisation pertinente à la tâche demandée. Voici un exemple de tâche qui demande à l'élève de s'interroger sur des personnages historiques.

Cette tâche propose une démarche dans laquelle l’élève s’interroge sur la place qu’occupent certains personnages dans l’histoire du Québec:

1- Question de recherche

 

2- Photographier et documenter un lieu qui commémore un personnage de l’histoire du Québec

 

3- Énoncer et organiser les idées des élèves

 

4- Effectuer des recherches sur l’histoire du personnage

 

5- Cueillir et traiter l’information

 

6- Présentation des résultats de la recherche

 

 

Dans un registre semblable, l’application Tellagami permet à l’élève de présenter oralement des informations par le biais d’un avatar. L’utilisation de cette application est une bonne occasion de jumeler des applications puisqu’on peut insérer en toile de fond une image. Dans l’exemple présenté ici, la photo a d’abord été annotée dans Skitch.

1- Question de recherche

 

2- Photographier et documenter des éléments du paysage caractéristiques du territoire

 

3- Compléter l’information par des recherches sur internet

 

4- Cueillir et traiter l’information

 

5- Communiquer le résultat de ses recherches

 

Applications

 

 Evernote

iPod/iPad: gratuit

Android: gratuit

Evernote est une application de prise de notes offrant différentes fonctions. Elle permet de classer les notes en carnets, de réaliser des enregistrements audios accompagnant les notes, de sauvegarder les notes en ligne pour y avoir accès depuis différentes plateformes (mobiles ou non) et de partager les notes. Elle permet surtout de prendre des notes facilement puisque tout se fait au même endroit. Nul besoin de créer un document texte à chaque fois.

 

 Penultimate

iPad: gratuit

Penultimate est une application développée par la même entreprise qu’Evernote. Elle offre des services semblables à Evernote, à la différence qu’elle permet de prendre des notes manuscrites. Penultimate peut donc servir d’alternative à Evernote, selon les préférences des utilisateurs. Dans la version Android, les fonctions de Penultimate sont incluses dans Evernote.

 

 iFunFace

iPod/iPad: Gratuit

Android: gratuit

iFunface est une application qui permet d’animer les visages sur une photo. Originalement développée pour modifier le visage de vos parents et amis que vous avez pris en photo, cette application peut-être utilisée pour faire parler un personnage historique dont on aura trouvé la photo sur internet. L’application vous permet d’identifier la tête et la bouche du visage à animer, puis d’enregistrer votre voix à l’aide du microphone intégré de l’appareil. Une fois l’animation terminée, on peut l’exporter sous forme de vidéo dans la pellicule photo.

Notez que l’application contient de la publicité qui vous propose d’acheter des modules supplémentaires permettant d’animer plus d’un visage dans la même photo ou d’ajouter des accessoires comme un chapeau ou une moustache aux visages. La version de base suffit à réaliser le type de tâche proposé ici. 

 

 Tellagami

iPod/iPad: gratuit

Android: gratuit

Tellagami permet de créer une présentation audiovisuelle (un gami) à l’aide d’un avatar. L’utilisateur choisit d’abord l’image de fond de la présentation, les caractéristiques de l’avatar et enregistre sa voix à l’aide du microphone intégré de l’appareil. Une fois la production terminée, elle peut être exportée comme fichier vidéo dans la pellicule photo de l’appareil ou par lien URL (elle est alors diffusée sur le site de Tellagami). On ne peut réaliser de vidéo excédant 30 secondes avec Tellagami. Avec un logiciel de montage vidéo, on peut facilement enchainer les gamis pour créer une vidéo plus longue par contre.

 

 

D'autres productions audiovidéos

Les appareils mobiles permettent de créer selon plusieurs modalités différentes. Au-delà de l’enregistrement audio et vidéo traditionnel, plusieurs applications permettent de produire des enregistrements particuliers, soit en traitant l’image d’une manière particulière ou en enregistrant l’écran de l’appareil. Voici un exemple qui amène l’élève à produire une vidéo explicative sur un sujet donné.

Vidéos de type tutoriels

Au terme d’une démarche de recherche traditionnelle, l’élève crée une vidéo pour communiquer les résultats de ses recherches. La particularité des outils proposés ici est qu’ils sont pensés pour créer des tutoriels. On peut par contre créer des vidéos explicatives très efficaces. Ces vidéos sont généralement sans artifices, mais permettent à l’utilisateur de présenter des images, des graphiques ou tout autre type de document visuel et des les annoter tout en les expliquant. 

Productions vidéos

Les appareils mobiles peuvent se transformer en véritables studios de télévision si on combine les bonnes applications. La caméra des appareils peut servir à prendre des photos ou à faire des enregistrements vidéos. À partir de là, la seule limite qui existe est l’imagination des élèves. L’appareil peut d’abord servir de caméra vidéo. On filme les scènes et le montage peut être réalisé par la suite sur ordinateur ou à l’aide d’une application de montage comme iMovie. 

Certaines applications comme iMotion HD permettent de créer des vidéos de style image par image qui offrent un espace un peu plus créatif aux élèves. Sur le site internet du Studio technologique d’apprentissage du Récit (St@r), on peut voir quelques exemples de vidéos de ce type réalisés par des élèves, ici et ici entre autres. Ces films ne visent pas à répondre à une question d’histoire ou de géographie, mais on peut très bien donner des directives aux élèves pour qu’ils créent un film qui vise à présenter le résultat de leurs recherches en reconstituant la première rencontre entre Jacques Cartier et les Amérindiens ou le quotidien de la traversée en bateau entre la France et la Nouvelle-France par exemple.

Cette vidéo présente le projet d’un enseignant d’arts au primaire qui a produit plusieurs vidéos image par image avec ses élèves. Elle donne une idée du type de production que peuvent réaliser les élèves.

 

 

Applications
 

Educreations

iPad: gratuit

Educreations est une application qui permet de créer rapidement des tutoriels vidéos. Elle se présente sous la forme d’un tableau blanc virtuel sur lequel on peut écrire et ajouter différents documents. L’utilisateur peut donc enregistrer l’écran et l’audio à partir de son appareil mobile pour créer une présentation vidéo. Le résultat est sauvegardé sur le site d’Educreations et peut être partagé par une adresse URL.

 

 Explain Everything

iPad: 2,99$

Android: 3,54$

Explain Everything offre des fonctions semblables à Educreations à la différence qu’il propose plus d’options d’édition de la vidéo. Il permet également d’exporter toute vidéo au format mp4 dans la pellicule photo de l’appareil et donc, de l’éditer par la suite dans une application de montage vidéo.

 

iMotion HD

iPad/iPhone: gratuit (version complète 2,99$)

Cette application permet de créer facilement des films en image par image. On peut régler automatiquement la prise de photos ou prendre les photos manuellement. Dans les deux cas, on peut régler la vitesse de défilement des images et exporter la vidéo vers la pellicule photo de l’appareil. Il devient ensuite facile de monter la vidéo ou de la combiner avec d’autres enregistrements.

Clayframes lite

Android: gratuit (version complète 3,59$)

Clayframes permet de produire des vidéos en image par image de manière assez simple. Lorsqu’on prend les photos, on voit en filigrane sur l’écran la photo précédente, ce qui nous permet de mieux planifier le mouvement des éléments. Les films peuvent ensuite être exportés vers la pellicule photo au format mp4 ou avi.

 

 iMovie

iPad/iPhone: 4,99

iMovie permet de faire du montage vidéo et offre plusieurs outils qui permettent de créer des films d’une qualité intéressante. On peut, notamment, insérer des transitions entre les extraits de film, ajouter du texte et ajuster les images selon différents paramètres.

 

 Éditeur vidéo Acro Media Studio

Android: gratuit

Cette application permet d’éditeur des films et de les combiner. Les outils d’édition sont rudimentaires, mais fonctionnent bien. Les films sont exportés au format mp4.

 

 

Des outils d'enseignement

Il existe un très grand nombre d’applications destinées aux présentations. Plusieurs de celles-ci sont pensées pour le monde des affaires et permettent au présentateur de générer un diaporama ou une autre forme de présentation à partir d’un appareil mobile. Sur le plan pédagogique, ce type d’application nous apparait avoir un intérêt limité au sens où elles ne font que changer les modalités techniques d’un enseignement essentiellement magistral, sauf si on amène les élèves eux-mêmes à créer des présentations à l’aide de ces applications. 

 

L’application Nearpod a cependant attiré notre attention puisqu’elle permet d’aller bien au-delà de la simple présentation en engageant les élèves dans un processus de réflexion et de discussion. Voici donc un exemple qui exploite les fonctions de Nearpod.

Présentation

Cet exemple montre comment l’application Nearpod peut être utilisée pour gérer une présentation et proposer des tâches aux élèves.

1- Question de recherche:

 

2- Présentation:

 

3- Question et recherche:

 

4- Partage et discussion:

 

5- Partage des productions

 

Gestion de classe

Il existe des applications telles qu’Edmodo qui s’apparentent à un réseau social pour la classe. Elles permettent à l’enseignant d’afficher des messages à la classe, de diffuser des documents, d’envoyer des devoirs et de donner une rétroaction aux élèves. Les applications de ce genre que nous avons expérimentées offrent des services semblables à Didacti (dont la version mobile du site internet semble bien fonctionner) avec le désavantage de ne pas offrir de version française. Ce genre de « portail » nous apparait intéressant pour établir le contact avec les élèves et partager des documents. Il s’agit de trouver un service qui fonctionne adéquatement et qui répond aux besoins de l’enseignant. 

Jeux-questionnaires

Plusieurs applications associées à l’enseignement comportent des fonctions ou sont dédiées à la création de jeu-questionnaire ou de questionnaires qui vérifient les connaissances factuelles des élèves. Si ce procédé pédagogique comporte certaines limites, du point de vue du développement des habiletés intellectuelles notamment, il peut être utile en cours d’apprentissage pour vérifier la progression des élèves.

Nearpod permet, par exemple, d’insérer des questionnaires dans la présentation. En posant ainsi des questions bien ciblées, l’enseignant peut avoir un portrait global de la compréhension des élèves sur le sujet de la présentation. Si des notions semblent manifestement mal comprises, il peut revenir en arrière avant de poursuivre. Edmodo permet aussi d’envoyer des jeux-questionnaires aux élèves.

Le service Kahoot a attiré notre attention parce qu’il propose une façon différente de fonctionner. Celui-ci peut être utilisé avec tout type d’appareil (ordinateur de bureau, portable, téléphone intelligent ou tablette) et propose un questionnaire à la façon d’un jeu télévisé. Les appareils des participants servent de manette de vote et tous répondent simultanément aux questions. Les élèves peuvent eux-mêmes créer des jeux-questionnaires, une façon plus engageante de réviser des contenus puisqu’ils sont appelés à sélectionner les informations jugées les plus importantes pour formuler des questions. 

Dans un même ordre d’idées, l’application Socrative permet de créer et de faire passer des jeux-questionnaires selon plusieurs modalités différentes. Les participants peuvent répondre au questionnaire tous en même temps ou chacun à leur rythme. Encore une fois, il peut être intéressant de confier la création du questionnaire aux élèves pour une révision.

 

Tutoriels vidéos

On a beaucoup entendu parler de la classe inversée au cours des dernières années. Ce modèle, d’abord popularité aux États-Unis par la Khan Academy, a ses partisans et ses détracteurs. Au-delà du profond changement à la pratique enseignante que propose ce modèle, nous retenons l’idée que de courts tutoriels vidéos peuvent être des outils très efficaces d’enseignement et d’apprentissage. Même si on n’implante pas le modèle de classe inversée, ces tutoriels peuvent compléter le travail fait en classe et servir de rappel ou d’outil de révision pour les élèves. Des applications comme Educreations et Explain Everything permettent de créer facilement de telles vidéos en quelques instants.

 

L’exemple ci-dessous a été réalisé avec Explain Everything et donne un exemple de ce qu’on peut réaliser avec cette application. Bien entendu, on peut réaliser une vidéo beaucoup plus élaborée en utilisant pleinement les fonctions d’Explain Everything. L’exemple vise plutôt à démontrer qu’on peut aussi produire quelque chose de simple assez rapidement.

 

Applications

Nearpod

iPad: gratuit (compte « or » à 10$ par mois et comptes éducatifs disponibles)

Android: gratuit (compte « or » à 10$ par mois et comptes éducatifs disponibles)

Nearpod permet de lancer une présentation à partir d’une tablette numérique. Les présentations doivent être créées sur le site internet de Nearpod préalablement. Les utilisateurs peuvent intégrer des diaporamas créés à partir de logiciels comme PowerPoint, des images, des documents PDF ainsi que les activités Nearpod. Parmi celles-ci, on retrouve des questions ouvertes, des questions à choix multiple, des sondages et un outil de tableau blanc. Les élèves se connectent facilement à la présentation à l’aide d’un code de cinq lettres au moment ou l’enseignant lance celle-ci.

La version gratuite permet de faire des présentations complètes, mais on peut payer pour avoir accès à plus d’options.

 

Edmodo

iPhone/iPad: gratuit

Android: gratuit

Edmodo est en quelque sorte un réseau social pour votre classe. L’application permet aux élèves et à l’enseignant de communiquer, d’échanger des ressources et de réaliser des tâches simples. La popularité grandissante d’Edmodo dans le monde anglophone laisse entendre que les enseignants l’apprécient. On doit cependant noter que l’application est en anglais seulement ou partiellement traduite en français et qu’il y a beaucoup de texte à lire pour les élèves qui désirent l’utiliser. 

 

Didacti

En ligne: gratuit (différentes options payantes disponibles)

Didacti est une plateforme éducative qui sert en quelque sorte de portail éducatif. Les enseignants peuvent y déposer des messages, des devoirs et des documents à l’intention de leurs élèves. Les élèves peuvent répondre aux tâches des élèves par divers moyens, en déposant des fichiers entre autres. Tout utilisateur peut également consulter les documents des autres utilisateurs et les insérer dans ses propres documents. La version mobile de Didacti fonctionne bien, on y accès par le navigateur sans passer par une application dédiée.

 

 Socrative

iPad/iPhone enseignant/élève: gratuit

Android enseignant/élève: gratuit

Socrative permet de créer des questionnaires et de les diffuser aux participants par le biais d’un code de six chiffres. Les participants au questionnaire utilisent la version «élève» de l’application pour répondre aux questions. On peut faire passer le questionnaire sous forme de jeu-questionnaire qui demande à tous les élèves de répondre en même temps (ou même le plus rapidement possible) ou encore sous forme individuelle, le soir après les cours par exemple. L’interface est entièrement en anglais, mais ce n’est pas un inconvénient majeur pour les élèves puisque les questions sont écrites en français par l’enseignant.

 

 Kahoot

En ligne: gratuit

Les services de Kahoot sont gratuits et accessibles sur internet. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un appareil mobile pour créer des questionnaires, mais la version mobile du site fonctionne très bien. Kahoot permet de créer un questionnaire auquel les élèves répondent tous en même temps, un peu à la manière d’un jeu télévisé. Les élèves rejoignent le questionnaire à partir de n’importe quel type d’appareil à l’aide d’un code de cinq chiffres. L’appareil sert ainsi de manette de vote pour répondre aux questions affichées à l’avant de la classe.

 

 Educreations

iPad: gratuit

Educreations est une application qui permet de créer rapidement des tutoriels vidéos. Elle se présente sous la forme d’un tableau blanc virtuel sur lequel on peut écrire et ajouter différents documents. L’utilisateur peut donc enregistrer l’écran et l’audio à partir de son appareil mobile pour créer une présentation vidéo. Le résultat est sauvegardé sur le site d’Educreations et peut être partagé par une adresse URL.
 

 Explain Everything

iPad: 2,99$

Android: 3,54$
 

Explain Everything offre des fonctions semblables à Educreations à la différence qu’il propose plus d’options d’édition de la vidéo. Il permet également d’exporter tout vidéo au format mp4 dans la pellicule photo de l’appareil et donc, de l’éditer par la suite dans une application de montage vidéo.