Types de concept

Il existe plusieurs catégorisations de concepts. Pour plus de détails, consultez l’article « Le développement de concepts » sur le site du congrès de l’univers social. Mais nous pouvons faire une première catégorisation selon leur niveau d’abstraction. En fonction de cette échelle, ils seront plus au moins difficiles à conceptualiser pour l’élève.

Types de concept
Matériel graphique sous licence Creative CommonsSource : Service national du RÉCIT de l'univers social

Pourquoi travailler à la construction de concepts?

La construction de concepts permet donc à l’élève d’asseoir un certain nombre de connaissances, ce qui lui permettra de développer ses compétences. Par la construction de concepts, il réactive ses connaissances antérieures, auxquelles il greffe ensuite de nouvelles connaissances. Il organise ensuite ses connaissances afin de faire émerger une nouvelle compréhension du concept étudié et surtout, afin de le mettre en application.

Ce n’est qu’avec une compréhension claire du concept de démocratie ou de métropole que l’élève pourra interpréter plus finement un problème historique ou un enjeu géographique. Enfin, sa réflexion citoyenne s’en trouvera plus nuancée.

Types de démarche

Nous vous proposons d’approfondir deux démarches de construction de concepts qui utilisent les mêmes phases de développement. Certains concepts seront plus faciles  à aborder avec les élèves en utilisant l’une ou l’autre des démarches proposées. Le concept d’industrialisation sera plus facile à comprendre avec des exemples et contre-exemples  (Bruner) tandis que le concept de territoire sera plus simple en le présentant avec l’approche de catégorisation (Taba).

Les deux démarches utilisent les mêmes phases de construction de concept :

Ces démarche sont inspirées de Hilda Taba, Jérôme Bruner.