En quête de l'espace et du temps

Démarche de recherche sur le Web : des trucs de recherche!

À part Google, il existe évidemment d'autres moteurs de recherche, tels que Yahoo!, Voilà, MSN, HotBot et AltaVista. Même s'ils partagent tous certaines caractéristiques communes, chacun fonctionne selon sa propre logique : SA propre base de données, SON propre langage d'interrogation, SES propres capacités au niveau de la recherche et SON propre format de présentation des résultats.

Des fonctions pratiques!

Certains trucs de recherche sont assez connus, d'autres moins. Sur Google, cliquez sur le lien Recherche avancée pour avoir accès à un formulaire de recherche plus complet ou consulter le centre d'aide pour connaître toutes les fonctions.

  1. Google prend pour acquis que les mots que vous avez inscrits doivent tous être présents dans les pages cherchées. Sur Altavista, par contre, il faut mettre un + devant les mots pour indiquer que chacun de ces mots doivent être présents.
     
  2. On peut exclure certains mots de la recherche. Par exemple, si vous cherchez des informations sur la famille Dion mais que vous êtes submergés par des pages sur Madame Céline, vous pouvez inscrire Dion -Céline et vous aurez des pages sur le reste de la nombreuse famille Dion.
     
  3. Mettre des mots entre guillemets pour indiquer qu'ils doivent se retrouver ensemble sur les pages. Par exemple, la recherche sur Google de « Jean Tremblay » donne deux résultats très différents en fonction de l’utilisation des guillemets : 294 000 sites, sans guillemets; 2900, avec guillemets.
     
  4. La recherche à l’aide des guillemets est particulièrement utile pour retrouver une citation, un proverbe, un titre de livre ou de film, un titre ou un vers de chanson, un lieu géographique, un personnage célèbre.

    Elle est aussi extrêmement pertinente pour retracer les tricheurs. Quand vous douterez qu'un de vos élèves a plagié le contenu d'un site web, entrez une phrase de son texte dans Google entre guillemets. Vous avez de bonne chance de trouver très rapidement la supercherie!

  5. Sur Altavista, vous pouvez demandez des pages dont le titre contient certains mots comme suit : title:proto-industrialisation. Sur Google, il faut faire allintitle: lieux de culte.

  6. Vous pouvez limiter la recherche à certains sites ou à certains noms de domaine, par exemple .org, .fr ou .ca. Sur Altavista, l'expression host:org "torture médiévale" cherchera des sites sur la torture médiévale sur des sites dont le nom se termine par .org. Sur Google, la page de recherche avancée vous permet de limiter votre recherche à des domaines spécifiques.

  7. Vous pouvez aussi limiter la recherche aux pdf, aux doc, powerpoint, excel, etc.

  8. Toujours sur Google, si vous tapez link: devant l'adresse d'un site, par exemple link:recitus.qc.ca, vous aurez la liste des sites qui ont des liens vers la page indiquée. Vous pouvez vérifier qui a créé des liens vers votre propre site, ce qui est toujours un objet de curiosité. Cependant, ce truc a aussi une utilité réelle. Vous pouvez évaluer la fiabilité d'un site en vérifiant si d'autres ont créé des liens vers ce site et s'ils ont indiqué leur propre appréciation du site.

  9. Côté accents, Google donne les mêmes résultats avec ou sans accents alors qu'Altavista et Yahoo donnent des résultats différents. Prudence, donc, lorsque vous interroger avec des accents.

  10. Enfin, certains moteurs permettent de faire des recherches sur des bouts de mots. On pourrait taper chaud* pour trouver chaudière ou chaudron (et bien d'autres mots), memo pour avoir mémoire, memory, etc. Google ne permet pas ce genre de recherche, Altavista le permet. On ne peut pas tout avoir.