Aller au contenu principal

Les jeux sérieux

Triez par catégorie
1 - Qu’est-ce que le jeu sérieux?


Marc-André Éthier, professeur à l’Université de Montréal, considère le jeu sérieux tout simplement comme une activité d’apprentissage qui utilise des moyens ludiques. Cette définition met l’accent sur l’essentiel à ses yeux : le but du jeu n’est pas de se distraire, de s’amuser. C’est un moyen. Le but est d’apprendre. Le jeu permet de « prendre des risques » ou de faire des choses qui sont impossibles autrement.

2 - Approche pédagogique


Pourquoi utiliser le jeu sérieux en classe?

  • Certains jeux (comme Tour de découverte de l’Égypte antique) permettent une immersion dans le passé, ce qui ne serait pas possible autrement.
  • Le recours à certains jeux (comme Minecraft) permet aux élèves de collaborer, par exemple en construisant un même aménagement dans le même monde virtuel.
  • Les jeux de construction permettent aux apprenants de développer leur créativité et mettent en action les élèves.
  • Les jeux permettent la différenciation pédagogique, car chaque élève peut progresser à son rythme.
  • Les jeux ont également un effet sur la motivation des élèves. Quoique nous ne l’ayons pas mesuré de manière scientifique, lors de plusieurs expérimentations, nous avons pu constater le plaisir et l’émerveillement chez les élèves.

Dans les cas de Minecraft et du Tour de découverte de l’Égypte antique, ces jeux ne comportent pas de scénarios pédagogiques déjà établis. Le RÉCIT de l’univers social a donc créé plusieurs activités en lien avec le programme de formation pour les intégrer en classe. L’objectif de ces tâches vise à s’approprier des contenus et des concepts liés à l’univers social tout en s’amusant.

Il existe plusieurs variétés de jeux éducatifs. Certains nous permettent de consulter et de visiter un monde virtuel (Tour de découverte de l’Égypte antique). D’autres nous permettent de le créer et de le construire (Minecraft et CoSpaces). Certains jeux simulent des situations, comme des fonctionnements économiques d’offre et de demande (FinÉcoLab).


3 - Démarche de recherche


Comme l’historien qui reviendrait dans le passé pour l’analyser, les élèves peuvent se déplacer dans le monde virtuel du Tour de découverte de l’Égypte antique et recueillir des observations. Dans ce cas, le jeu est une représentation minutieuse du passé qui permet d’entreprendre une démarche d’enquête. Ainsi, les élèves peuvent se poser des questions historiques (Comment les Égyptiens momifiaient-ils les corps? Pourquoi retrouve-t-on des infrastructures romaines en Égypte?) et tenter d’y répondre grâce à leurs observations et aux informations recueillies dans le jeu. Ils mettent donc en application la méthode historique :

  1. Composer une question de recherche.

  2. Émettre une hypothèse.

  3. Collecter des données et des preuves (observations et informations à l’aide du jeu).

  4. Corroborer avec des documents historiques.

  5. Valider ou infirmer son hypothèse.

Observer est en soi une opération complexe. Nous vous proposons d’expliciter aux élèves comment observer un monde virtuel.

Les élèves pourraient également utiliser cette méthode de recherche pour comprendre l’occupation du territoire d’une société et la modéliser en 3D dans un jeu. Comment vivait-on en Nouvelle-France? Comment était divisé le territoire et quelles étaient les principales infrastructures? Dans ce cas-ci, les élèves collectent des données à partir de Sociétés et Territoires et consolident leur apprentissage en construisant une seigneurie dans Minecraft ou dans CoSpaces.

4 - L’induction et la déduction

Il est possible d’aborder le jeu de différentes manières dans la planification d’une situation d’apprentissage. D’abord, le jeu peut être utilisé au début de la situation d’apprentissage alors que les élève connaissent peu le sujet à l’étude. L’objectif consiste alors à faire découvrir aux élèves une réalité historique différemment. Dans cet apprentissage par induction, les élèves se promènent dans l’environnement virtuel et établissent des faits par l’observation. Par exemple, l’élève observe un artisan fabriquer une poterie (particulier) et généralise en proposant que la société est sédentaire puisque la poterie permet d’accumuler des surplus. Encore, il pourrait affirmer que l’artisan ne se déplacera pas avec la poterie, car c’est lourd (général).

Une autre façon d’employer le jeu consiste à recourir à l’apprentissage par déduction. Ce sont alors les élèves qui formulent des hypothèses et des explications en s’appuyant sur leurs connaissances ou des documents proposés. Dans ce cas, les élèves ont déjà vu la matière et viennent ancrer ces connaissances. Par exemple, en mode découverte, les élèves doivent trouver des traces de la sédentarisation et expliquer pourquoi elles prouvent que la civilisation de l’Égypte est sédentaire. On part donc du concept général de sédentarisation vers l‘exemple particulier de la civilisation du Nil.

Ensuite, on vise à ce que les élèves corroborent leurs observations du jeu à l’aide de sources. Il ne faudrait pas oublier d’effectuer des allers-retours entre le jeu et les documents historiques. Étant donné la qualité du jeu Tour de découverte, on pourrait facilement croire qu’il représente la réalité historique. Toutefois, il est essentiel de critiquer cette reconstitution avec d’autres sources et de se rendre compte que les concepteurs ont effectué des choix dans leur travail de création. De cette façon, les élèves réfléchissent à la représentation d’une réalité historique dans le jeu et cherchent des éléments de preuve pour confirmer ou invalider leurs hypothèses.


5 - L’utilisation de jeux sérieux au primaire


Certains enseignants ont déjà testé des jeux sérieux dans leur enseignement. Voyez quel jeu ils ont choisi d’utiliser afin d’enseigner l’univers social à leurs élèves.

Marie-Pier Thibault, Guylaine Beaumont, enseignantes en 5e année, et Daniel Deschênes, conseiller pédagogique en univers social, nous présentent le projet Minecraft qu’ils ont mené. Ils ont recréé des bâtiments du Vieux-Québec vers 1905 en utilisant le jeu sérieux. La vidéo inclut plusieurs séquences filmées en classe et des entrevues avec les élèves qui présentent leur production et leur vision de l’utilisation de Minecraft avec des tablettes en univers social.

Anne Petit, Mélissa Bergeron, Maria Sinopha David, enseignantes en 6e année, et Alexandre Joly-Lavoie, conseiller pédagogique en univers social, nous présentent leur projet Minecraft. Ils ont utilisé ce jeu sérieux pour comparer la société du Québec et celle d’Haïti vers 1980. La vidéo inclut de nombreuses séquences filmées en classe ainsi que des entrevues avec des élèves qui présentent leurs réalisations et leur appréciation de Minecraft avec des ordinateurs en univers social.

 

Pour plus d’informations sur l’utilisation de Minecraft au primaire et pour consulter les tâches, consultez notre parcours de formation sur Campus RÉCIT.

6 - L’utilisation de jeux sérieux au secondaire


En collaboration avec la Commission scolaire Marie-Victorin, le Service national du RÉCIT de l’univers social a élaboré cinq tâches qui permettent d’exploiter le potentiel pédagogique du jeu, tout en s’inspirant de la démarche historique. Il s’agit d’une version sans violence. Voyez deux exemples en classe.

Le Tour découverte d’Assassin’s Creed nous permet vraiment d’impliquer l’élève dans son apprentissage, lui-même va observer des choses qu’on ne peut pas voir à l’aide d’un livre, Véronique Blouin, enseignante de 1re secondaire à l’école André Laurendeau.

La première vidéo présente le projet de la Commission scolaire Marie-Victorin qui a fait l’achat de 15 ordinateurs portables avec des cartes graphiques permettant l’utilisation du jeu Tour de découverte de l’Égypte antique de la série Assassin’s Creed, version sans violence. Une quinzaine d’enseignants ont participé à la formation donnée entre autres par Sébastien Quirion, conseiller pédagogique en univers social, et le RÉCIT de l’univers social. C’est dans la classe de Véronique Blouin que nous avons pu constater l’intérêt suscité par le jeu.

Dans cette vidéo, vous verrez l'expérimentation de la tâche À la découverte de la romanisation des territoires conquis dans la classe de Pascal Simard en 1re secondaire. François Hudon, directeur adjoint, s'exprime sur l'utilisation du jeu à l'école Jacques-Rousseau. Marc-André Éthier, professeur à l’Université de Montréal, est également avec nous puisqu’on est encore à évaluer l’intérêt du jeu sur l’apprentissage en histoire.

Pour plus d’informations sur l’utilisation du Tour de découverte au secondaire et pour consulter les tâches, consultez notre parcours de formation sur Campus RÉCIT.

7 - Quelques idées de jeux à utiliser en univers social 

Jeux de construction
Minecraft
https://www.minecraft.net/fr-fr/ 
Application iOS (payant)

Minetest
Il s’agit d’une alternative à Minecraft.
https://www.minetest.net/ 

CoSpaces
CoSpaces n’est pas à proprement parler un jeu, mais il permet de modéliser un environnement 3D comme Minecraft.
https://cospaces.io/edu/

Jeux d’immersion
Tour de découverte de l’Égypte antique
Lien (payant)

Tour de découverte de la Grèce antique
Lien à venir (payant)

Jeux de simulation
FinÉcoLab
Jeu de simulation économique pour le cours d’éducation financière ou de monde contemporain.
Plusieurs thématiques peuvent être vécues grâce à ces simulations Nous vous suggérons entre autres Jeu de la double enchère, Jeu de l’endettement et Jeu de la ressource commune.
https://finecolab.com/ 

Jeux de chronologie pour le primaire
Chronos
Ce jeu de société est inspiré de Timeline qui met en scène les 35 événements du programme d’univers social du primaire. Chronos stimule la motivation chez vos élèves et favorise le travail collaboratif. Tout au long du jeu, les élèves doivent construire des lignes du temps en contexte compétitif tout en respectant la chronologie. Au passage, ils devront valider des hypothèses afin de situer les événements les uns par rapport aux autres. Des variantes du jeu sont également proposées que ce soit avec Kahoot Jumble ou tout simplement avec la création de QELI (Quel est l’intrus), un jeu qui permet de faire des liens entre les événements. La clientèle visée par le jeu est le 3e cycle du primaire.

Pour télécharger le jeu, visitez le site Univers social de la Commission scolaire des Découvreurs
Pour télécharger le jeu en anglais, visitez le site de Learn

Jeux en géographie
GeoGuessr
Ce site web en anglais vous transporte dans un lieu à l’aide d’une image de Google Street View et vous devez devinez où vous vous trouvez sur la planète. Il s’agit d’une belle opportunité pour observer des paysages avec vos élèves. L’analyse de la faune, de la flore, des aménagements du territoire vous aideront à bien situer le marqueur sur la carte du monde et obtenir un maximum de points. Plusieurs modes de jeu sont disponibles à vous de les découvrir.
www.geoguessr.com  

Mais où se cache Carmen Sandiego?
Partez à la recherche de la criminelle internationale Carmen Sandiego dans Google Earth. Interrogez des témoins dans chaque ville et recueillez des indices pour trouver où la suspecte s’est rendue lors de sa fuite.
Lien vers le jeu

Autres jeux pour l’univers social

À votre service monseigneur
Grandes découvertes
Les volcans
Le débarquement de Normandie

Vous êtes enseignant(e)? Accédez à l'ensemble des ressources